Un festival narvick sauve des ventes décevantes à barretts.

Autres informations / 24.03.2010

Un festival narvick sauve des ventes décevantes à barretts.

INTERNATIONAL 

UN FESTIVAL NARVICK

SAUVE DES VENTES DÉCEVANTES À BARRETTS.

Ce vendredi 19 mars, avait lieu la vente de 2ans montés de Barretts.

L’agent français Emmanuel de Seroux, agissant pour le compte du grand

propriétaire-éleveur japonais, Katsumi Yoshida, s’est affirmé comme le grand

acheteur du jour, enlevant quatre sujets pour son client japonais dont le top

price et le troisième prix de ces ventes.

Emmanuel  de  Seroux 

était  en  compagnie 

de  Riki Takahashi, un vétérinaire

qui fut le représentant responsa ble de l’opération Darley au Japon, et qui

vient à Barretts depuis 3 ans acheter avec Narvick de bons 2ans comme les

pouliches Suni et TestaMatta, toutes deux gagnantes de Stakes au Japon. Fort de

ces succès pour l’écurie de Katsumi Yoshida, le tandem a donc fait feu de tout

bois, s’imposant comme les grands acheteurs de ces ventes. Celles-ci furent

décevantes, surtout en regard de la nette progression des ventes de Floride. On

a vu en effet le prix moyen baisser de 25% par rapport à 2009 qui pourtant

avait déjà baissé de 30% sur 2008. Certes, le marché fut actif puisque 68% des

présentés trouvèrent acheteur, ce qui est un bon pourcentage pour ce type de

ventes.

Les dirigeants de Barretts faisaient contre mauvaise for tune

bon cœur, et ne manquaient pas d’argument. Le vice président Kim Lloyd

déclarait que «la baisse est largement imputable aux prix d’achat des

pinhookers qui n’avaient pas beaucoup investi en achetant des yearlings à des

prix mesurés«. Toutefois, bonne note, on remarquait que sur les 68 sujets

vendus, 55 d’entre eux ont dégagé un béné fice pour les vendeurs, ce qui

effectivement relativise les moyennes de ces ventes qui furent actives.