Un lot homogène de pouliches à suivre

Autres informations / 11.03.2010

Un lot homogène de pouliches à suivre

DEAUVILLE, Jeudi

Prix de Fécamp (D)

UN LOT HOMOGÈNE DE

POULICHES À SUIVRE

Pendant du Prix d’Etretat (D) pour les femelles, le Prix de

Fécamp (D) a rassemblé un lot homogène mais plus relevé. D’ailleurs, sur les

six partantes, toutes ont une chance de faire l’arrivée. Deux pouliches ont

l’avantage d’avoir déjà couru cette année, Rue de la Victoire (Exceed and

Excel) et Printemps d’Alsace (Xaar). La première a gagné à Cagnes-sur-Mer pour

sa rentrée. Cette sœur de Rue La Fayette (Flying Spur), gagnante de Listed sur

1.000m, a dominé sûrement Yosolito (Keltos) sur les 1.300m de la Polytrack. Un

peu immature à 2ans, elle a franchi un palier durant l’hiver. Printemps

d’Alsace avait pris la deuxième place du Prix des Roches (B) à Deauville

derrière la bonne Ercolini (Pyrus), troisième du Prix Miesque (Gr3) ensuite.

Néanmoins, la pensionnaire de Didier Prod’homme fait partie de ces chevaux

capables de se placer, parfois à un bon niveau, sans pour autant gagner. En

effet, Printemps d’Alsace n’a pas encore ouvert son palmarès malgré de

nombreuses places. Elle manque parfois d’un peu de courage lorsque l’arrivée se

termine à la lutte. Néanmoins, avec l’avantage d’avoir déjà couru trois fois

cette année, elle pourrait inverser la tendance.

 

Les belles origines de Salamanque

Salamanque (Medicean) provient d’une souche du Haras du

Mézeray qui s’est distinguée ces dernières années. Elle est en effet la nièce

d’Astrologie (Polish Precedent) – double gagnante de Listed en France et cinq

fois placée de Groupe – et de Quest For Honor (Highest Honor), vainqueur du

Prix Greffulhe (Gr2). La protégée d’Yves de Nicolay possède l’aptitude au sable

et, étant légère de modèle, elle devrait pouvoir jouer un bon rôle.

 

Histoire prête à repousser ses limites

Histoire (Whipper) est passée par les grosses épreuves “à réclamer”.

Elle en a remporté trois tout en se comportant honorablement dans le Prix Herod

(L, 4e). Avec une décharge, la pensionnaire de Pascal Bary, si elle répète sa

meilleure valeur, peut créer la surprise.