Un “rouget” peut en cacher un autre

Autres informations / 06.03.2010

Un “rouget” peut en cacher un autre

DEAUVILLE, Vendredi

Prix d’Aurigny (F)

UN “ROUGET” PEUT EN

CACHER UN AUTRE

Jean-Claude Rouget est souvent en réussite avec ses poulains

à Deauville et il n’a pas manqué de le prouver. L’entraîneur palois présentait

deux poulains aux “papiers” d’exception. Si Smart Game (Smart Strike) était le

plus attendu, c’est finalement Acapulco Gold (Azamour) qui a triomphé. Ce

dernier avait l’avantage d’avoir fait des débuts officieux cet hiver à Pau, à

l’occasion d’une course AFASEC qu’il avait d’ailleurs remportée. Déjà coutumier

des stalles de départ, il en est sorti le plus rapidement et a pris la course à

son compte, emmenant dans son sillage son compagnon de box. En poulain sérieux

et appliqué, il a parfaitement réagi aux sollicitations de son jockey,

contrairement à Smart Game, qui était un peu “perdu” pour ses premiers pas en

compétition. Ce dernier a terminé à la troisième place, ne pouvant résister à

la bonne fin de course d’Alassio (Russian Blue) qui a

toujours voyagé au flanc de l’animateur et lauréat. Si Acapulco Gold a bien

gagné, ses deux dauphins n’ont pas à rougir et seront à suivre avec attention.

Faute d’expérience, ils n’ont pas réagi lors de l’accélération du futur gagnant

dans le dernier virage qui a rapidement pris un avantage conséquent. Ils ont

toutefois été les seuls à refaire du terrain dans la ligne droite finale.

 

Smart Game est à revoir

On attend toujours des exploits des poulains bien nés mais

rares sont ceux qui respectent nos attentes. C’est le cas de Smart Game qui

s’est montré “vert” pour ses débuts en compétition. Le petit-fils de Committed

(Hagley), la double gagnante du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1), a encore

besoin d’apprendre son métier. Sans réaction lorsque son compagnon d’écurie à

accéléré dans le dernier virage, il a ensuite mis du temps à trouver son action

dans la phase finale mais a tout de même conclu de façon encourageante.

 

Le petit-fils d’une gagnante de Breeders’ Cup

Élevé en Irlande à Corduff Stud par James Egan, Acapulco Gold

a été acheté 160.000€ aux ventes Arqana de SaintCloud de 2ans montés en mai

2009. Il est le frère de Muntej (Muhtarram), un gagnant de Gr2 au Canada. Sa

deuxième mère, Brave Raj (Rajab) a été victorieuse dans le Breeders’ Cup

Juvenile Fillies (Gr1) après avoir remporté un Gr2 et un Gr3. Elle est ensuite

devenue la mère de Russian Tango (Nijinski), gagnante d’un Gr3 à Gulfstream

Park et génitrice d’Eurosilver (Unbridleds Song), vainqueur du Lanes End

Breeders Futurity (Gr2) à 2ans et deuxième du Stephen Foster Handicap (Gr1).