Une épreuve qui sera riche d’enseignements

Autres informations / 29.03.2010

Une épreuve qui sera riche d’enseignements

PARTANTS  

SAINT-CLOUD, Lundi

Prix Nasrullah (B)

UNE ÉPREUVE QUI SERA

RICHE D’ENSEIGNEMENTS

Peu évident à décrypter, le Prix Nasrullah (B)

n’en est pas moins une épreuve intéressante à suivre dans la

perspective du prochain "Jockey Club" (Gr1). Quatre engagés dans le

classique français sont au départ lundi, trois ayant montré des moyens à 2ans

et un inédit. Ce dernier est Lawspeaker (Singspiel), dont la mère, forum

floozie (Danasinga) s’est placée de Gr1 en Australie. Mais, surtout, elle est

la sœur de starcraft (Soviet Star), élu meilleur miler européen en 2005 suite à

ses victoires dans les Queen Elisabeth II Stakes et le "Moulin de

Longchamp" (Grs1).

Puisque débutant, Lawspeaker bénéficiera d’un avantage au

poids pour compenser son inexpérience. Trois kilos sur les deux gagnants du lot,

Issacar (Traditionally) et Royal menantie (Kendor), mais seulement trois livres

d’avantage sur vivre Libre (Sadler’s Wells) et Nova med (Whipper). Bien né,

puisque fils de la championne – petite par la taille – vallée Enchantée

(Peintre Célèbre), Vivre Libre avait accusé de nets progrès pour sa deuxième

sortie à 2ans. Avec Nova Med, Yan Durepaire n’avait pas hésité à venir courir à

Paris. Son poulain avait pris une bonne place dans le Prix Tanerko (B), sans

être très heureux, et son entraîneur nous avait alors déclaré : « C’est un

poulain froid qui va tout le temps. Il a été un peu gêné à quatre cents mètres

du but et il a ensuite dû se relancer. Il court très bien. Avec cette deuxième

place, j’aurais tout le programme du monde pour lui l’année prochaine étant

donné qu’il est toujours maiden. C’est un poulain correct ».

S’il a progressé durant l’hiver, Nova Med peut même

s’imposer lundi. C'est ce que semble penser son entraîneur, qui l'a

supplémenté.

 

HISTOIRE DE LA COURSE

Longtemps disputée à Maisons-Laffitte, cette épreuve a

trouvé place dans le programme de Saint-Cloud. Elle peut être une voie vers le

Prix du Jockey-Club (Gr1), comme le prouve la victoire de No Dream (Anabaa) en

2007, futur sixième du derby français, la deuxième place de Chinchon (Marju),

cinquième du Derby français en 2008, et la victoire de feels All Right (Danehill

Dancer) en 2009.