Joanna, sur les traces d’elusive wave

Autres informations / 08.04.2010

Joanna, sur les traces d’elusive wave

En remportant le Prix Imprudence (Gr3) pour la deuxième

année consécutive, Jean-Claude Rouget espère que Joanna (High Chaparral) fera

la même carrière que son aînée, Elusive Wave (Elusive City). « Elle devrait

suivre le même programme qu'Elusive Wave, c'est-à-dire disputer la Poule

d'Essai, j'espère avec la même réussite », nous a déclaré Jean-Claude Rouget

qui sellait pour la première fois Joanna. Achetée par Hamdan Al Maktoum avant

de courir le Prix Marcel Boussac (Gr1) dont elle a pris une bonne troisième

place, Joanna est passée dans les boxes de Jean-Claude Rouget cet hiver. « Elle

est arrivée en décembre à Pau et a ainsi pu passer un bon hiver. Elle s’était

faite une atteinte à un postérieur dans le Prix Marcel Boussac qui n’a eu

aucune incidence et elle a pu travailler normalement. » Placée dans le dos de

Special Duty (Hennessy), Joanna a pris la "bonne roue" pour

l’emporter. Au lancement des hostilités, Christophe Soumillon l’a déboîtée à

l’extérieur et lui a donné « deux petites claques pour qu’elle accélère »,

comme l’a déclaré son pilote. Joanna est devenue le premier gagnant d'Hamdan Al

Maktoum sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget pour son deuxième partant.

Elle a devancé une pouliche en pleine épanouissement, Evading Tempête (Dubai

Destination) et la gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1) 2009, Special Duty,

qui a tout de même réalisé un bon retour à la compétition en prenant la

troisième place [voir l’interview de Criquette Head-Maarek page suivante].

 

Evading Tempête étonne encore

Où va s’arrêter Evading Tempête (Dubai Destination) ? En

quatre courses, elle n’a cessé de surprendre. Et la gagnante du Prix Ronde de

Nuit (L), placée tête et corde, a encore une fois tenu bon pour garder la

deuxième place devant la top 2ans Special Duty. « Elle n’a pas été avantagée

par le terrain, nous a déclaré François Rohaut, entraîneur d’Evading Tempête.

Elle était placée dans le bon wagon et a mis un bon coup de reins pour finir.

Elle devrait tenir les 1.600m et est engagées dans les Guinées italiennes, mais

rien n’empêche d’envisager un autre programme… » Sous-entendu, rien n’empêche

d’envisager de la supplémenter dans le classique français dans lequel elle

n’est pas engagée…

 

Joanna, de la précocité de sa mère

Élevée par Giovanni Faldutto en Italie, Joanna a été la

première lauréate d’un Groupe pour 2ans d’High Chaparral (Sadler’s Wells) dans

l’Hexagone. Le vainqueur du Derby d’Epsom (Gr1) 2002 est connu pour donner des

sujets qui révèlent la plénitude de leurs moyens à 3ans. Joanna a démontré le

contraire en enlevant le Prix du Calvados. Elle a de qui tenir du côté maternel

car sa mère, Secrète Marina (Mujadil), s’est classée troisième de Listed à

2ans. Elle a par ailleurs donné deux produits et Joanna est sa seule gagnante.

À propos de ses origines, Jean-Claude Rouget nous a d’ailleurs déclaré : «

C’est une fille d’High Chaparral qui n’est pas réputé pour faire des chevaux

précoces, mais je pense qu’elle a tiré beaucoup de vitesse et de précocité de

sa mère. »

Joanna avait été inscrite au catalogue de la vente de

l'"Arc" 2009 Arqana, mais elle y avait été évidemment retirée suite à

l'achat d'Hamdan al Maktoum. Elle descend d'une souche bien connue en France,

celle de la "Wildenstein" Almyre, dont sont également issus Arcangues

et Aquarelliste.