La politique et le foot moins populaires que les courses

Autres informations / 29.04.2010

La politique et le foot moins populaires que les courses

Les bookmakers britanniques pensent recueillir 40M£ d’enjeux

sur les élections générales anglaises de la semaine prochaine. C’est beaucoup…

et peu à la fois, si l’on compare ce chiffre aux 600M£ joués début avril sur le

Grand National de Liverpool. Toujours au petit jeu des comparaisons, précisons

qu’un match de football de Premier League opposant deux équipes du haut du

tableau ne recueille que 15M£. Loin derrière les grandes échéances hippiques,

qui dépassent toutes les 100M£. Ah, quel dommage pour les courses anglaises que

leurs bookmakers ne jouent pas le jeu comme le PMU !