Makfi gagne bien son djebel

Autres informations / 09.04.2010

Makfi gagne bien son djebel

MAISONS-LAFFITTE, Jeudi Prix Djebel (Gr3)

« Il n’est pas très démonstratif et c’est peut être ce qui

fait sa force », explique Mikel Delzangles quelques minutes après avoir

remporté le Prix Djebel (Gr3) avec Makfi (Dubawi), un poulain attentiste, un

peu froid, toujours la tête en bas. Lorsqu’on le voit galoper à

l’arrière-garde, Makfi ne « tire pas l’argent de la poche », mais quand il

enclenche, il s’abaisse un peu plus encore et dans ce Prix Djebel, il n’a fait

qu’une bouchée de ses rivaux avant de se reprendre un peu, simplement parce

qu’il s’est retrouvé seul devant. Makfi a galopé comme les bons chevaux :

détendu à l’arrière, il s’est abaissé pour fournir son effort. « Pour la suite,

nous allons voir comment il récupère, a poursuivi Mikel Delzangles. Il possède

tous les engagements classiques, nous verrons. C’est un poulain sérieux,

maniable et il a bien gagné en débutant. J’aurais été déçu de ne pas être dans

les trois premiers. » Comme l’a déclaré son jockey, Christophe Lemaire, Makfi

tiendra le mile : toutes les portes lui sont ouvertes et Mikel Delzangles ne

ferme pas celle des 2.000 Guinées de Newmarket, bien au contraire… Son

entourage qui l’a repéré lors des ventes de 2ans de Newmarket « peut rêver »

comme nous l’a déclaré son jeune propriétaire, Mathieu Offenstadt pour qui

cette victoire a une signification particulière : « C’est mon premier succès de

Groupe sous mes couleurs ! ». Pour l’entraîneur, Mikel Delzangles, Makfi

représente un espoir classique, le premier de sa carrière qui a concrétisé son

talent dans une préparatoire. Il lui a offert une première victoire dans le

Prix Djebel.