Marcel rolland : « questarabad est aussi bien que lors de sa rentrée »

Autres informations / 03.04.2010

Marcel rolland : « questarabad est aussi bien que lors de sa rentrée »

PARTANTS  

auteuiL Samedi

Prix Hypothèse (Gr3)

Après son dernier travail sur le gazon effectué lundi dernier,

Marcel Rolland, entraîneur de la ??JdG Jumping star ??Questarabad (Astarabad),

nous avait déclaré que le cheval était très bien, aussi bien que lors de sa

rentrée. Et justement, il l’a faite assez tôt dans l’année, cette rentrée, dans

le Prix Juigné (Gr3) qu’il a remporté comme à la parade. Ce jour-là, le

pensionnaire de Marcel Rolland aurait eu le droit de demander à souffler pour

finir et se contenter d’une place. Mais c’est mal connaître le champion de

Madame Polani. Il a enthousiasmé les observateurs présents en effectuant une

véritable démonstration. Désormais bien réglé, Questarabad est devenu la

nouvelle star d’Auteuil comme en témoigne son titre de cheval de l’année 2009

en obstacle. Troisième du Prix Hypothèse (Gr3) l’an dernier alors qu’il

effectuait sa rentrée, cette fois-ci, il est prêt à émerveiller la butte Mortemart.

 

shinco du Berlais, la valeur témoin

 D’une régularité de

métronome au plus haut niveau sur les haies, shinco du Berlais (Indian River) a

déjà croisé le fer avec plusieurs adversaires de grande valeur comme Zaiyad

(Sadler’s Wells), lauréat de la Grande Course de Haies d’Auteuil 2007. Toujours

là, il est de ces rares sauteurs à ne pas connaître de soucis de santé.

Vainqueur du Prix La Barka (Gr2) à l’âge de 5ans, il fait partie des meilleurs

hurdlers d’Auteuil et sa plaisante rentrée dans le "Juigné" (3e)

démontre qu’il n’a rien perdu de ses moyens.

 

portal’s toy, le tombeur de Questarabad

portal’s toy (Go Between) est le seul cheval du lot qui peut

se vanter d’avoir devancé le roi Questarabad. C’était dans le Prix La Barka

2009. Ensuite, il avait subi sa domination dans la Grande Course de Haies.

Peut-être un peu émoussé en fin de saison, il n’avait pas répété sa meilleure

valeur. Il lui faudra sans doute une sortie avant de donner sa pleine mesure.

 

 

Vitray sur un parcours plus long

Bon deuxième dans le Prix Juigné, Vitray (Morespeed), propre

frère de Le sauvignon (Morespeed), double lauréat de la Grande Course de Haies

d’Auteuil (Gr1), est à son affaire sur les courtes distances. La distance va se

rallonger progressivement jusqu’au sommet du 19 juin et la tâche sera plus

compliquée pour le protégé de Jehan Bertran de Balanda. C’est pourquoi il

devrait faire une nouvelle bonne course.

 

avenue marceau, un test réussi

Dans le Prix Juigné, Avenue Marceau passait un vrai test.

Elle affrontait pour la première fois ses aînés, tout en effectuant sa rentrée.

Pourtant, la protégée de Yannick Fouin a très bien couru, prenant la quatrième

place. Son mentor l’annonce en grande forme. Dès lors, un coup d’éclat de sa

part pour une bonne place est tout à fait possible.

 

melcastle sur son parcours et Grande haya sur son terrain

Meilleur sauteur entraîné à Chazey, melcastle (Medaaly) est

véritablement à son affaire sur le parcours des 3.900m. En six sorties sur ce

parcours, le pensionnaire de Bernard Goudot a pris quatre places de courses

principales et a

 

enlevé une Listed. Il vient de faire une bonne rentrée en

plat et devrait de nouveau bien se comporter.

Vainqueur du Grand Prix d’Automne (Gr1) 2004, Grande haya

(Solid Illusion) fournit toujours de belles fins de courses malgré son âge

(11ans). Lors de sa rentrée dans le "Juigné" où il a conclu septième,

le terrain était peut être trop léger pour lui. Son entraîneur, Alain Bonin, va

donc apprécier les récentes pluies tombées sur la région parisienne qui

permettront à son protégé d’avoir son terrain.

 

VerBatims

Régis Schmidlin, Questarabad : « C'est un grand plaisir de

le monter. Je suis venu en deux foulées seulement sur la ligne de tête. Un peu

plus tôt que ce que j’aurais voulu, mais sur cette courte distance, je pensais

que l’on aurait fini plus vite. On se pose toujours des questions quand les

cracks font leur rentrée. Mais Questarabad a évolué du bon côté. Il a beaucoup

gagné en maniabilité. »

David Windrif, Portal’s Toy (1er du Prix La Barka, Gr2) : «

Il a toujours fait partie des meilleurs. Depuis que je l’ai, il n’est pas loin de

padisha soy (Dabistan, 2e du Grand Steeple-Chase de Paris, Gr1). »