Newbury (g.b.), vendredi

Autres informations / 17.04.2010

Newbury (g.b.), vendredi

BRIDGET FILLIES’ MAIDEN STAKES

FUNKY LADY, NOUVELLE JDG

RISING STAR ANGLAISE

Estimée par son entraîneur, Richard Hannon, appartenant à la

famille d’urban sea (Miswaki) et

lauréate autoritaire de son maiden, l’élève du Haras d’Etreham, Funky lady (El Corredor) a gagné sa K jdG rising star K à Newbury ce

vendredi. La pensionnaire de Richard Hannon a fait impression en s’allongeant

bien pour prendre le meilleur sur ses rivales dans les cent derniers mètres.

Funky Lady sera néanmoins plus à son avantage sur le mile car la distance de

1.400m a paru un peu courte pour elle. « Elle n’était pas encore faite l’an

passé, a déclaré Richard Hannon Junior, assistant de l’entraîneur au TDN. Elle

a bien évolué physiquement. Elle pourrait être très bonne et nous allons voir

la voie qu’elle va suivre. C’est peut-être une pouliche de Groupe. » La

confiance règne dans l’entourage, une raison de plus qui fait que Funky Lady

devrait pouvoir justifier son étoile en enlevant au moins une Listed. urban sea en toile de fond Appartenant

à Patrick Fahey, propriétaire d’ask (Sadler’s

Wells), dernier vainqueur du Prix Royal-Oak (Gr1), Funky Lady est une petite

fille d’allez les Trois (Riverman),

gagnante du Prix de Flore (Gr3) et mère d’anabaa blue (Anabaa), lauréat du Prix du Jockey Club (Gr1) 2001. Allez

les Trois, deuxième mère donc de Funky Lady, est aussi la soeur d’Urban Sea,

gagnante du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 1993 et mère du crack sea the stars (Cape Cross), du

champion Galileo (Sadler’s

Wells) et de King’s best (Kingmambo),

vainqueur des 2.000 Guinées (Gr1). Funky Lady a donc de qui tenir.

 

FIN DE CARRIERE POUR STARDOM BOUND… ET RENCONTRE

AVEC BIG BROWN

Brillante lauréate du Breeders’ Cup Juvenile Fillie’s (Gr1)

2008 en faisant le tour de ses adversaires, stardom bound (Tapit) ne courra plus. C’est la volonté de son

entourage qui a décidé de la faire saillir par big brown (Boundary), gagnant du Kentucky Derby (Gr1) 2008. Triple

vainqueur de Grs1 à 2ans, Stardom Bound avait été ensuite achetée par IEAH

Stables et ses associés pour 5,7 millions de dollars à Fasig-Tipton. En 2009 et

en 2010, elle a montré qu’elle n’avait plus la même volonté en course, ne

faisant pas sa réelle valeur. Elle terminera donc sa carrière sur sa modeste sixième

place pour ses débuts sur le gazon, dans une allowance. Elle a enlevé au total

cinq Grs1. « Il y a peu de chevaux qui ont gagné des Grs1 entre leur saison de

2 et 3ans, a déclaré Chris Brothers, représentant d’IEAH Stables au TDN. Nous

sommes impatients de voir paraître le produit de nos deux champions, Big Brown

et Stardom Bound. Cette dernière est une pouliche parfaite aussi bien sur le

plan physique que des origines. »

 

GREENHAM

STAKES (GR3)

UNE PRÉPARATOIRE POUR LES 2.000 GUINÉES… OU LA POULE

Après

les Craven Stakes (Gr3) disputés à Newmarket, enlevés par l’impressionnant elusive pimpernel (Elusive Quality),

l’Angleterre propose une nouvelle course préparatoire aux 2.000 Guinées (Gr1),

les Greenham Stakes (Gr3), sur 1.400m. Dans la logique, elle doit préparer au

premier classique anglais. Mais au regard du palmarès, cette épreuve peut

orienter son lauréat vers Longchamp et la Poule d’Essai des Poulains (Gr1,

16/05). En 2005, indesatchel (Danehill

Dancer) avait enlevé les "Greenham" avant de terminer deuxième de la

Poule. En 2007, paco boy (Desert

Style) avait suivi le même chemin mais s’était contenté de la septième place

dans notre Gr1 sur le mile. En 2009, vocalised

(Vindication) avait terminé neuvième à Longchamp. C’est d’ailleurs deux

poulains bien connus en France qui vont constituer le jumelé favori : arcano (Oasis Dream) et canford cliffs (Tagula), premier et

troisième du Prix Morny (Gr1). Deux chevaux prometteurs que l’on pourrait voir

en France à la mi-mai. arcano, le

vainqueur du "morny" Arcano est le vainqueur dans un temps

record du Prix Morny. Il reste d’ailleurs sur cette performance. Le

pensionnaire de Brian Meehan va faire sa rentrée sur une distance qu’il n’a

jamais abordée, mais sa fin de course à Deauville laisse penser qu’il n’aura

pas de mal à tenir 1.600m. « Il est en belle forme mais son objectif reste les "Guinées",

soit en France soit en Angleterre, a déclaré son mentor à Sporting Life. Cette

course va lui faire du bien. Tous les autres concurrents ont aussi besoin de

courir. Notre protégé va faire des progrès sur sa course de rentrée. »

 

CANFORD CLIFFS, LA BELLE IMPRESSION DE L’ETE 2009

Doté

d’une belle vitesse de base, Canford Cliffs avait légèrement plafonné dans la

phase finale du "Morny" sur une piste légère. Son entraîneur, Mick

Channon, a confié sur son site internet www.mickchannon.tv : « Tout le monde sait

combien nous estimons Canford Cliffs. Il s’agit du meilleur poulain de notre

écurie et il a réalisé une excellente saison l’an dernier. Maintenant, il doit

prouver qu’il a passé le cap de 2 à 3ans. Son objectif demeure les 2.000

Guinées et même s’il fait sa rentrée, il sera suffisamment prêt pour réaliser

sa valeur. Il a très bien travaillé en compagnie de Paco Boy et Soul City. Arcano

est son rival le plus dangereux mais il n’y aura pas d’excuses s’il est battu.

Canford Cliffs n’est pas un sprinter, contrairement à ce que nous pensons.

Quant à mon autre représentant, Dick Turpin (Arakan), il a passé un bon hiver

et s’est bien développé physiquement. Il ne faut pas tenir compte de ses deux

dernières sorties. » À noter que les books préfèrent Canford Cliffs pour les

2.000 Guinées puisqu’il y est proposé à 5/1 à l’inverse d’Arcano qui est 14/1.

 

BULLWHIP EN PROGRES

Entraîné par John Gosden, bullwhip (Whipper) a été séduisant pour ses premiers pas en

compétition, à Doncaster. Ce jour-là, ce fils de Whipper (Miesque’s Son) et de Flaming song (Darshaan), une pouliche entraînée par Christiane

Head-Maarek, avait gagné de sept longueurs. Samedi, il passe un vrai test mais

ses limites sont inconnues pour le moment.

 

DUBAI DUTY FREE STAKES (FRED DARLING STAKES, GR3)

LADY OF THE DESERT AVANT

LONGCHAMP

« lady of the desert (Rahy) pourrait

viser la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1, 16/05) » Bruce Raymond, manager de

Jaber Abdullah, propriétaire de cette candidate aux "Guinées"

françaises, dispose sur l’échiquier classique les meilleurs éléments du

propriétaire comme music show (Noverre),

lauréate des Nell Gwyn Stakes (Gr3). « music

show devrait s’orienter vers les 1.000 Guinées à moins que Lady of the

Desert gagne de dix longueurs samedi », a déclaré Bruce Raymond à Sporting

Life. Lady of the Desert a terminé troisième derrière special duty (Hennessy) dans les Cheveley Park Stakes (Gr1) et

s’annonce comme l’une des favorites pour les Fred Darling Stakes (Gr3), une

épreuve qui n’a plus révélé de lauréates des 1.000 Guinées depuis bosra sham (Woodman) en 1996. « Elle

est très bien et elle a beau poil mais je pense qu’elle va beaucoup progresser

avec cette course dans les jambes, a ajouté le racing manager. Nous craignons cependant

misheer (Oasis Dream) qui avait

devancé Lady of the Desert dans les "Cheveley Park". Elle a fait un

travail exceptionnel vendredi où elle était impressionnante. » Présentée par

Clive Britain, Misheer avait opposé une vive résistance à Special Duty en

octobre. En valeur pure, elle devrait pouvoir viser l’une des deux premières

places. Elle a en effet la classe pour battre Lady of the Desert et se poser en

candidate pour les "Guinées".

 

LE GRAND RETOUR DE PURPLE MOON

Les John Port Stakes (Gr3), sponsorisés par

Dubaï, ont souvent mis en valeur des seconds plans sur la distance classique ou

des stayers. Cette année, le lot comporte une attraction : purple moon (Galileo), qui n’a jamais

enlevé de Groupe. Le pensionnaire de Luca Cumani a néanmoins réussi à se

classer deuxième du Melbourne Cup (Gr1) et du Hongkong Vase (Gr1). C’est donc

un cheval éclectique qui va faire sa rentrée après plus d’un an d’absence.

Purple Moon n’a en effet plus été vu en compétition depuis sa troisième place

dans le Dubai Sheema Classic (Gr1) en 2009. Associé à Kieren Fallon, il peut

trouver son jour dans les Groupes. Vainqueur du dernier Prix du Lys (Gr3) pour

l’entraînement d’André Fabre, claremont

(Sadler’s Wells) va permettre à Mahmood Al Zarooni de présenter son

premier partant dans un Groupe en Europe. Sixième du Dubai City of Gold (Gr2),

Claremont a des difficultés pour répéter sa meilleure valeur. Gagnant de Gr3, harbinger (Dansili) est entraîné par

Sir Michael Stoute. Il vient de prendre 4ans et comme nombre de pensionnaires

du professionnel anglais, il devrait encore progresser.