Oaklawn park (usa), samedi

Autres informations / 11.04.2010

Oaklawn park (usa), samedi

AVEC OU SANS “RACHEL”, ZENYATTA EST LA MEILLEURE

L’Apple Blossom Handicap (Gr1) aurait pu être la

"course du siècle", celle qui aurait passionné le monde hippique

américain et même mondial. En effet, la phénoménale Zenyatta (Street Cry) devait affronter celle qui lui a

"volé" l’Eclipse Award 2009, Rachel

Alexandra (Medaglia d’Oro). Mais la pensionnaire de Steve Asmussen, pas

assez bien, a décliné la lutte et pourrait n’être revue qu’à l’automne. Ce n’est

pas le cas de la championne Zenyatta, qui, à 5ans, poursuit sa route

victorieuse à tel point que l’on peut oser affirmer que la protégée de John

Shirreffs est invincible. Elle nous a encore émerveillés dans l’Apple Blossom

Handicap 2010, qu’elle a enlevé pour la deuxième fois après son succès en 2008.

Placée, comme à son habitude, en dernière position par son jockey Mike Smith,

Zenyatta a changé de vitesse dans le tournant final et elle a alors laissé sur

place ses rivales pour filer au poteau avec plus de quatre longueurs d’avance.

Un écart qu’elle n’avait pas reproduit depuis son succès dans…l’Apple Blossom

2008. « Elle est encore meilleure que l’an dernier, a prévenu Mike Smith au

Daily Racing Form. Elle a vraiment bien gagné. Elle m’a impressionné… » Cette

victoire de Zenyatta, sa dixième au niveau Gr1, survient au moment où la jument

avec laquelle on l’a comparait Personal

Ensign (Private Account), lauréate du Breeders’ Cup Distaff (Gr1),

Eclipse Award 1988 de la meilleure femelle d’âge et élue Broadmare of the Year,

vient de disparaître à l’âge de 26ans, jeudi dernier. Le succès de Zenyatta

peut donc être vu comme un hommage à l’une des grandes juments américaines de

ces trente dernières années. La route de Zenyatta va maintenant se poursuivre,

forte d’une carrière riche de seize course pour seize victoires. Un score

parfait, qu’elle devrait encore améliorer durant la saison pour démontrer qu’elle

est bien le meilleur cheval à l’entraînement aux Etats-Unis, n’en déplaise aux

votants des derniers Eclipse Awards.