Prix alain grimaux

Autres informations / 17.04.2010

Prix alain grimaux

TELESKY : LE RETOUR D’UNE NOUVELLE ETOILE

Telesky (Passing Sale) était le cheval de classe

de la course et il n’a pas manqué son retour à la compétition. Le pensionnaire

de Serge Foucher a remporté le Prix Alain Grimaux après un an d’absence. C’est

la deuxième victoire de sa carrière à Bordeaux et il reste invaincu en trois

tentatives. « Après un an d'absence, il était dé-musclé. Il revient très bien

et sera totalement opérationnel à l'automne » a déclaré Serge Foucher à notre

correspondant local. Le représentant de Claude Cohen est un champion en herbe,

à 3ans il avait dominé deux fois de suite le protégé de Guillaume Macaire Allen Voran (Sholokhov), double lauréat

de Gr3 à Auteuil. Il a ensuite été atteint par la piroplasmose, une maladie

transmise par une morsure de tique et qui s’attaque aux globules rouges.

Désormais la maladie est un lointain souvenir pour Telesky qui a repris cours à

sa partition de petits bâtons. Cette performance et ses résultats précédents

nous incitent à lui octroyer une  JDG Jumping Star . Parti en retrait,

il s’est rapproché de la tête à un tour du but puis a déroulé en contenant

facilement le retour de ses adversaires. Deuxième, freedom Saulaie (Freedom Cry) a pris sa revanche sur Sun Will (Alberto Giacometti) a qui il

a résisté de peu. « Il a couru très proprement, déclare Nathalie Dessouter,

derrière un adversaire imbattable. C’est un cheval que j’estime. » La

prestation de Sun Will est toutefois à noter d’une mention. Véritable cheval de

steeplechase, il a longtemps été pris de vitesse puis est revenu finir très

vite sur le plat alors qu’une très grosse faute à un tour du but avait

quasiment anéantie ses chances.

 

LE NEVEU DE CHELER

Élevé par Arnaud Deschère, l’éleveur de Mon Môme (Passing Sale),

Telesky est un fils de Chedoun (Cardoun),

une soeur de Cheler (Epervier

Bleu), un très bon cheval de haies d’Auteuil entraîné par Bernard Secly, qui a

remporté notamment le Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) à 4ans. Chedoun a aussi

pour soeur Nikochely (Nikos),

qui est la mère de Nikoline (Martaline),

lauréate du Prix Bounosienne (Gr3) à Auteuil et récente troisième des Prix

Jacques d’Indy (Gr3) et de Pépinvast (Gr3). Sa deuxième mère Chely (Mad Captain) était aussi une

bonne jument d’obstacle.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.