Prix de croissy (b)

Autres informations / 11.04.2010

Prix de croissy (b)

PEARL AWAY, TROIS FOULÉES POUR UNE

ÉTOILE

«

J’aurais été déçu d’être battu avec Pearl

Away (Gold Away) dans cette épreuve. » Yves de Nicolay, entraîneur de la

pouliche, y croyait dans le Prix de Croissy (B). Il avait tout à fait raison puisqu’elle

s’est imposée en trois foulées, plaçant un beau changement de vitesse dans les

deux cents derniers mètres pour l’emporter sûrement. Le style de sa victoire

est plaisant, d’autant qu’elle débute directement dans une bonne épreuve et

qu’elle devance Emblazon (Monsun),

à propos de laquelle circulaient de bons bruits avant le départ. Pour toutes

ces raisons, nous lui attribuons une K JDG

Rising Star K car elle a le potentiel pour briller dans les courses

principales. « Elle a eu un mauvais passage à mi-ligne droite et j’ai cru

qu’elle allait être battue, mais elle est bien repartie, nous a expliqué

l’entraîneur deauvillais. Elle a énormément de potentiel et c’est toujours bien

de gagner en débutant. Je ne sais pas ce que nous allons faire avec elle maintenant.

» Pearl Away n’est en effet pas engagée dans les classiques. C’était la seule concurrente

dans ce cas au départ de ce Prix de Croissy. Pourtant, il s’agit sans nul doute

d’une des meilleures pouliches à l’entraînement chez Yves de Nicolay cette année

parmi la promotion classique. Attentiste en quatrième position, Pearl Away est

venue en pleine piste pour produire son effort, ce qui n’est jamais évident

lorsque la lice est à zéro. Dans la phase finale, elle s’est montrée souveraine

sans véritablement puiser dans ses réserves.

 

DU CÔTÉ DES BATTUES

Emblazon, en pouliche perfectible Objet

de bruits favorables avant le départ, Emblazon les a en partie justifiés en

prenant le premier accessit tout à la fin, après avoir escorté l’animatrice Bridge of Peace (Anabaa). La

petite-fille de Genovefa (Woodman),

lauréate du Prix de Royaumont (Gr3), ne s’est pas totalement allongée dans la

ligne droite, gardant un port de tête relativement haut au moment de l’effort.

Son jockey, Maxime Guyon, lui a donné une bonne leçon, on devrait donc la revoir

à son avantage durant le printemps.

Bonne finisseuse sans avoir eu toutes ses aises pour finir, Foundation Filly (Lando) devrait

pouvoir faire une pouliche intéressante sur la distance classique. Une souche de Petra Bloodstock Élevée

par Jean-Philippe Dubois, Pearl Away est issue d’une souche d’une des entités

d’élevage de Chriss O’Reilly, Petra Bloodstock Agency Ltd. Sa troisième mère, Secretive (Secretariat) a débuté par

une cinquième place à Saint-Cloud avant de produire Secret Form (Formidable), vainqueur de Gr3 à 2ans et lauréat du

Prix de l’Opéra (Gr2) sous l’entraînement de Pascal Bary, et Secret Dancer (Fabulous Dancer), mère

de Secret Quest (Rainbow Quest),

gagnant du Prix Vanteaux (Gr3), troisième des Prix Saint-Alary (Gr1) et de

Psyché (Gr3). Mère de Pearl Away, Severina

(Darshaan) a couru sept fois en se plaçant à trois reprises en province.

Son premier gagnant est la première femelle qu’elle a donnée, Pearl of Charm (Poliglote) vainqueur

de "B" et cinquième du Prix Caravelle (L).


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.