Prix illinois ii (f)

Autres informations / 19.04.2010

Prix illinois ii (f)

LA VITESSE D’ULIVATE ET

MORANDA

Deux pouliches ont

nettement dominé la phase finale du Prix Illinois II (F) sur les neuf cents

mètres de la ligne droite mansonnienne : Ulivate (Poliglote) et moranda (Indian

Rocket). Toutes deux ont vivement accéléré dans la phase finale pour se

détacher, passant le poteau cinq longueurs devant leurs rivales. « Elle ne me

surprend pas, nous a avoué Franck Blondel, son jockey. Elle confirme la qualité

qu’elle nous avait montrée le matin. Dans les deux cents derniers mètres, elle

a mis un bon coup de reins pour gagner. C’est une bonne pouliche. » Vite

derrière Moranda, Ulivate a changé de vitesse en même temps que la pouliche de

l’Écurie Jarlan et elle a pris sa mesure dans les cent derniers mètres.

Entraîneur de Moranda, Christian Baillet nous a confié : « Nous lui avons mis

le bonnet aujourd’hui jusqu’aux stalles, car lors de sa première sortie, elle

avait fait tomber Johan [Victoire, son jockey, ndlr] derrière les boîtes. Là,

elle s’est montrée gentille. Elle est tombée sur un "os" mais c’est

une bonne pouliche, certainement inférieure en qualité à un Kaliran (Indian

Rocket). C’est une famille de vitesse et croisée avec Indian Rocket, cela donne

des chevaux très rapides. Elle devrait pouvoir gagner son maiden. »

 

UNE ORIGINE MATERNELLE

AMERICAINE

Élevée par la Scea Haras

de Manneville, Ulivate appartient à une famille américaine, ce qui lui a sans

doute permis d’aller très vite lundi sur le bon terrain. Sa deuxième mère, Fit

to Scout (Fit to Fight), a gagné le John Morris Handicap (Gr1), les Ak-Sar Ben

Oaks (Gr3), les Canada Stakes (Gr2) et le Santa Ynez Breeders’ Cup Stakes

(Gr2). Elle s’est aussi classée à la troisième place des Santa Anita Oaks (Gr1)

et de l’Apple Blossom Handicap (Gr2 à l’époque). Fit to Scout a produit Back in Shape (Wild Again),

troisième du Rare Treat Handicap (Gr3). Mère d’Ulivate, Be Prepared (Broad Rush)

n’a pas couru. Seulement deux de ses produits ont foulé une piste en France et

Ulivate est son premier lauréat.

 

ULIVATE, LA FIERTÉ DE

L’ÉLEVAGE SOLIVATE

Ce lundi à Maisons-Laffitte,

Ulivate (Poliglote) a remporté le Prix Illinois II (F), une course réservée aux

pouliches de 2ans sur neuf cents mètres ligne droite. Achetée foal aux ventes

d’élevage Arqana en décembre 2008, Ulivate doit son nom à Jean-Philippe

Rivoire, son premier acquéreur. Cet agriculteur de la Loire est le propriétaire

de l’Élevage d’Olivate, une propriété de vingt hectares près de Feurs, où il

élève les produits de ses cinq juments. L’ancien transporteur de chevaux s’est

reconverti dans l’élevage en 2006 après s’être créé un large réseau dans la

région Centre-Est. Il dispose d’une piste en anneau de 550m dont il se sert

pour débourrer et pré-entraîner ses poulains. L’homme de 48ans travaille

beaucoup avec Nicolas de Lageneste avec qui il est co-éleveur du meilleur

élément de son élevage, Solivate (Alberto Giacometti), une jument qui s’est

exprimée chez Marc Pimbonnet et qui a remporté le Prix Paul Couturier (B) à

Vichy. Il possède aussi une poulinière qui provient du Haras de Saint Voir, Sainteté

(Saint des Saints), la soeur des bons OEil pour OEil (Take Risks) et Numéro

Spécial (Nikos). Parmi ses autres juments de l’élevage, notons Ombrelle de

l’Orme (Marchand de Sable), la soeur du bon Ecos de l’Orme (Sabrehill), Lady

Easter (Cadoudal), la nièce de Lady Cad (Cadoudal), une jument qui a remporté

les trois premières courses de sa carrière à Auteuil sous la férule de

Guillaume Macaire, et diwan (Northern Crystal), la propre soeur de Jazeb.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.