Prix polly girl (b)

Autres informations / 13.04.2010

Prix polly girl (b)

LILY OF THE VALLEY GAGNE SON

ÉTOILE AVEC LA MANIERE

«

Selon moi, elle peut gagner Groupe. » Christophe Soumillon est séduit par sa

partenaire, Lily of the Valley (Galileo),

lauréate du Prix Polly Girl (B) dans un bon style. La pensionnaire de

Jean-Claude Rouget a contrôlé la course dès la mi-ligne droite et son jockey

n’a pas eu à se montrer dur pour l’emporter. Également, il faut souligner que

Lily of the Valley avait devancé une certaine Liliside (American Post) pour sa troisième sortie à Mont-de- Marsan.

Depuis, la protégée de François Rohaut a remporté le Prix la Camargo (L) et

devrait prendre part à la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Enfin, son

entraîneur l’avait débutée dans le Prix des Marettes (F) à Deauville. Autant de

raisons qui justifient la K JDG Rising

Star K que nous lui attribuons. « Au canter, elle était molle et j’ai été

surpris par l’aisance de son succès, a poursuivi le jockey belge. Elle aurait

pu aller devant mais ce n’était pas le but et elle est mieux dans les autres.

Elle s’est un peu reprise en prenant l’avantage mais elle le fait facilement en

bonne pouliche. Si elle continue de progresser, son propriétaire va pouvoir

rêver. » Attentiste dans le sillage de Diolefine

(Elusive City), Lily of the Valley est venue librement sur la ligne des

pouliches de tête avant de s’assurer plaisamment la victoire, sans puiser dans

ses réserves.

 

LES BONS DEBUTS DE PLAIN VANILLA SUR LE GAZON

Plain Vanilla (Kendor) avait deux bonnes

performances à son actif sur le sable deauvillais. Mardi, elle passait un test sur

le gazon et elle s’est bien comportée en terminant vite pour prendre le premier

accessit. « Elle avait très bien couru à Deauville mais elle s’était fait

remonter à chaque fois sur le poteau, après avoir pris l’avantage un peu tôt,

nous a confié son mentor, Philippe Van de Poële. Cette fois, elle a été montée

en position d’attente. Elle a bien conclu. Je pense qu’elle a une marge de

progression et que l’on va pouvoir la rallonger, ce qui sera bénéfique pour

elle. C’est une fille de Kendor et elle était dur à contenir à 2ans mais

commence à s’amender. » Deuxième de la K JDG Rising Star K Darma (Danehill

Dancer) dans le Prix de Toutevoie (F), Flying

Grace (Muhtathir) a tracé un parcours de rentrée honorable, finissant bonne

troisième.

 

UNE SOUCHE DE VITESSE

Élevée par Dunmore Stud Ltd, Lily of the Valley appartient à

une famille dont les produits se sont illustrés sur les courtes distances. En

effet, sa troisième mère, Gay Apparel (Up

Spirits), est la génitrice de Pont Aven

(Try my Best), lauréate du Prix de Saint-Georges (Gr3) et deuxième de la

Poule d’Essai des Poulains (Gr1) avant de devenir la mère des gagnants black

type Sainte Marine (Kenmare),

double lauréate du Prix du Gros Chêne (Gr2), Cap Coz (Indian Ridge), Josr

Algaround (Darshaan) et Traou

Mad (Barathea). Gay Apparel est aussi la mère de Cedrico (Kings Lake), gagnant de Listed, et bold Apparel (Bold Forbes), vainqueur du

Premio Umbria (Gr2). Mère de Lily of the Valley, Pennegale (Pennekamp) a couru neuf fois, prenant trois places déjà

sous les couleurs "Barsi". Elle est notamment la mère du véloce Calbuco (Kendor) gagnant des Prix Cor

de Chasse (L) et Servanne (L)

sur 1.100m.