Ramsès bleu et cyrlight : la forme et la classe ont parlé

Autres informations / 29.04.2010

Ramsès bleu et cyrlight : la forme et la classe ont parlé

ENGhIEN, Jeudi

Prix Romati (L)

RAMSÈS BLEU ET

CYRLIGHT : LA FORME ET LA CLASSE ONT PARLÉ

Au départ du Prix Romati (L), le grand steeple- chase du

printemps à Enghien, Cyrlight (Saint Cyrien) avait quelque chose de divin.

Celui qui appartient au cercle fermé des cracks d’Auteuil de ces dernières

décennies, faisait une rentrée et courait pour la première fois à Enghien à

10ans. Et il avait simplement envie de vaincre. Légèrement encapuchonné par son

jockey, Christophe Pieux, qui le retenait pour éviter qu’il n'en fasse trop,

Cyrlight a effectué sa course tantôt aux commandes tantôt aux côtés de Samagas

(Kaldou Star), traçant un bon parcours malgré deux petites fautes sans

conséquence. En tête entre les deux derniers obstacles, il n’a pu résister sur

le plat au retour de Ramsès Bleu (Pistolet Bleu), un cheval très en forme

actuellement et qui a patienté pour fournir son effort dans la dernière ligne

droite. Sous le top weight de 70 kilos, Ramsès Bleu a battu le grand Cyrlight,

et il peut s’en vanter, mais il est évident que les deux chevaux ne profitaient

pas du tout de la même forme, et normal que Cyrlight n’ait pu repousser son

attaque, faute de condition : rappelons qu'il n’avait pas été revu depuis sa

sixième place dans le Grand Prix d’Automne (Gr1) en novembre dernier. Après

avoir levé le poing au passage du poteau, Cyrille Gombeau, en selle sur Ramsès

Bleu, a passé son bras autour des épaules de Christophe Pieux pour le

réconforter et le féliciter aussi d’avoir fait vibrer tout le public d’Enghien.

 

Ramsès Bleu remet les pendules à l’heure

Tombé dans le Prix du Président de la République (Gr1), le

18 avril, alors que son mentor, Guy Cherel, ne l’avait jamais eu dans un tel

état de forme, selon ses dires, Ramsès Bleu a remis les pendules à l’heure ce

jeudi en s’imposant assez sûrement dans ce Prix Romati. Deuxième de Pibrac dans

le Prix Journaliste (L) au début du mois après avoir remporté un succès sur le

plateau de Soisy en mars, Ramsès Bleu se plaît à Enghien.

 

Un cheval qui vieillit bien

Elevé par la Scea La Reignière, Ramsès Bleu a aujourd’hui

9ans. Il est le premier produit d’une mère par Sanglamore qui n’a rien fait en

deux courses mais qui a bien produit car, outre ce gagnant black type, elle a donné

Matin de Clermont (Verglas), deuxième du Prix Finot (L) en 2008. Ensuite Matin

de Clermont n’a pu répéter cette performance à ce niveau.

 La première et la

deuxième mère étaient toutes deux entraînées par Alex Pantall et pour lui,

cette dernière, nommée Tirana (Fappiano), a gagné deux courses et pris trois

places en cinq sorties sous les couleurs de l’Écurie Skymarc Farm. Elle a

ensuite produit True (Common Grounds), lauréate d’une course B en débutant

avant de se placer de Listed à trois reprises.

La troisième mère, par Northern Dancer, a donné deux

gagnants de Listed par Gone West.