Russian cross rentre dans un bon lot

Autres informations / 05.04.2010

Russian cross rentre dans un bon lot

LONGCHAMP, Lundi

Prix du Gros Caillou (B)

Ce sera l’une des attractions de cette réouverture de

Longchamp : le retour à la compétition de Russian Cross (Cape Cross) dans le

Prix du Gros Caillou (B). Le pensionnaire d’André Fabre n’a plus été revu en

compétition depuis sa quatrième place dans les Champion Stakes (Gr1) 2008,

derrière le champion new Approach (Galileo). Avant cette bonne performance, il

avait enlevé le Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) et avait alors fait irruption

parmi les favoris du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Toujours entier, le

frère des chevaux de Groupe, Russian Hope (Rock Hopper), Russian Hill (Indian

Ridge), Archange d’Or (Danehill) et Russian Desert (Desert Prince) fait sa rentrée

hors distance, sur 1.400m, une longueur qu’il n’a jamais abordée et sur un

terrain qui devrait être très souple, ce qui ne sera pas forcément à son

avantage. De plus, Russian Cross affronte un bon lot, dans lequel figurent des

spécialistes des courtes distances. Il peut bien sûr s’imposer sur sa classe,

mais toutes les conditions ne sont pas réunies pour en faire un "coup

sûr" dans les premiers.

 

Une course plus facile pour Arcadia’s Angle Vainqueur du

Prix Paul de Moussac (Gr3), Arcadia’s Angle (Aldebaran) a connu des combats

durs et son entraîneur lui a redonné confiance dans les courses à conditions.

Dernièrement, pour sa rentrée, il a gagné plaisamment face à des adversaires de

bon niveau. « Il devrait être parmi les favoris de la course demain, a expliqué

son entraîneur, Pascal Bary, au micro d’Equidia. Dans le Prix du Muguet (Gr2),

la course aurait été plus dure pour lui et dans cette course à conditions, il

trouve une tâche plus facile. » Après avoir connu quelques soucis au printemps

dernier, le cheval de la famille Niarchos recouvre progressivement son meilleur

niveau. Notons qu’il est invaincu sur 1.400m.

 

Trois valeureux compétiteurs

Wangokaye (Okawango), Good bye my Friend (Kendor) et Cadeau

for Maggi (Cadeaux Généreux) sont trois chevaux que l’on connaît bien à ce

niveau. Toujours très réguliers, ils se sortent aussi du terrain très souple.

Ils sont capables de briller de 1.200 à 1.600m et il ne serait pas étonnant de

les voir s’illustrer lundi.

 

Lutèce Eria, l’aptitude au parcours et au terrain Petite

pouliche au grand cœur, Lutèce Eria (Gold Away) a l’avantage d’avoir déjà gagné

sur les 1.400m de Longchamp et ce, en terrain lourd. Troisième de Listed à

2ans, la protégée de Cyriaque Diard a déjà couru deux fois et sa condition

avancée pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête.

À l’inverse de Lutèce Eria, Pistachette (Agnès Kamikaze) n’a

jamais couru à Longchamp, mais, comme elle, elle fait toutes ses courses.

Partie des handicaps, elle a terminé sa saison sur une troisième place de

Listed en terrain profond. La pensionnaire de Thierry Chenu semble avoir

franchi un palier, mais a souvent eu besoin d’une ou deux courses avant de

courir sa valeur.