La succession de lahib est ouverte

Autres informations / 28.05.2010

La succession de lahib est ouverte

BORDEAUX LE BOUSCAT, SAMEDI

Dans cette épreuve fort bien composée et très ouverte, nul

doute que les candida tures pour succéder à lahib (Kairouan de Jos), lauréat en

2008 et 2009, sont nom breuses. On peut penser que Raked (Magic de Piboul),

entraîné par le même François Rohaut et portant également la casaque de Cheikh

Mansoor bin Zayed Al Nahyan, aura à cœur de bien se compor ter. Troisième du

President of the UAE Cup (Gr1 PA) à Ascot en juillet dernier et auteur d’une

sage rentrée le 23 avril à Toulouse, des progrès sont certainement attendus. En

grande forme actuellement, l’écurie Al Khalediah présente Jalab Al Khalidiah

KSA (Amer), qui fera son retour sur notre sol après sa cinquième place dans la

Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA), à Meydan, le 27 mars, et nayef Al Khalidiah KSA

(Calin du Loup), quatrième du récent Prix Cheikh Zayed bin Sultan Al

Nayan-Carthage Hannibal (Gr2 PA) à Toulouse. Ce dernier était devancé ce jour

là par Periander Hol (Marwan), sous l’entraînement de Robert Litt et qui semble

revenir au mieux cette saison, et Al Ryma (Akbar), d’une régularité de

métronome. Attention, le danger peut venir d’eux ! Alban de Mieulle, multiple

tête de liste des entraîneurs au Qatar, délègue deux chevaux de qualité, à commencer

par Al Anqa Gb (Amer), une pouliche que l’on a vue à l’œuvre chez nous

puisqu’elle n’est autre que la lauréate du Qatar French Arabian Breeders’

Challenge pour pouliches de 3 ans (Gr1 PA) à Saint-Cloud le 2 octobre der nier.

Damis Gb (Amer) n’a jamais couru en France mais possède des performances dignes

d’intérêt au Qatar. Troisième de l’épreuve la plus dotée au monde pour les

chevaux arabes, l’Emir’s Sword (Gr1 PA), le 25 mars der nier sur l’hippodrome

de Doha, ce poulain est donc l’un des éléments 

d’avenir  de  l’écurie 

du  Cheikh  Abdullah 

bin Khalifa Al Thani. Sandrine Tarrou, bien connu pour son habileté avec

les chevaux arabes, portera sa confiance dans Al Fatih Gb (Amer), confirmé au

niveau des Groupes et auteur d’une rentrée intéressante le 13 mars à Toulouse,

dans le sillage de Periander. En revanche, Gameel Hol (Amer), sixième de cette

épreuve en 2009, reste sur plu sieurs sorties décevantes. Enfin, le visiteur

polonais marvin El Samawi GER (Marwani) aligne les victoires dans son pays et

en Allemagne mais se heurte à bien plus forte partie ici. Un bon test pour lui.