Lily of the valley aligne les "batonnets

Autres informations / 20.05.2010

Lily of the valley aligne les "batonnets

SAINT-CLOUD, Mercredi – Prix Volterra (L)

 

 

 

Lily of the Valley (Galileo) avait été séduisante lors de

son dernier succès, ce qui lui avait valu une ???jdG Rising Star ?. Son jockey avait

déclaré qu’elle avait le potentiel pour remporter un Groupe. C’est d'abord dans

une Listed, le Prix Volterra (L), qu’elle s’est offert du caractère gras, ce

mercredi. « C'est une bonne pouliche, qui est venue moins facilement qu'en

dernier lieu, analyse son entraîneur, Jean-Claude Rouget. Nous l'estimons car

elle avait débuté dans le Prix des Marettes (F). Elle devrait probablement être

orientée vers le Prix Chloé (Gr3). » Cette sœur du sprinter Calbuco (Kendor)

repousse encore un peu plus loin ses limites en remportant sa quatrième victoire

consécutive. Après avoir voyagé dans la deuxième partie du peloton, elle est

venue à l’extérieur produire son effort et dominer de haute lutte Evaporation

(Red Ransom). Malheureuse, Kartica (Rainbow Quest) a pris la troisième place

sur le fil devant Lunacat (One Cool Cat) et la principale animatrice Green

Ridge (Green Tune), vraisemblablement plus à son aise dans des terrains

profonds.

 

Evaporation rassure son entourage

L’écurie Wertheimer & Frère ne réalise pas le meilleur

début saison de son histoire. La casaque bleue et blanche a triomphé à douze

reprises cette année et seulement une seule fois au niveau Listed.

Actuellement, le meilleur élément est Goldwaki (Dalakhani), qui a remporté la

Coupe des 3 Ans (L). Mais le vent des courses hippiques tourne toujours. Ce

mercredi, Evaporation a réalisé une performance encourageante en prenant la

deuxième place, battue d’une demi-longueur. « Je n’ai jamais douté d’elle, on

n’a pas trop compris son échec dans le Prix de la Grotte, après sa victoire

dans une "B", Peut-être est-ce dû à la descente, raconte son mentor,

Carlos Laffon-Parias. Aujourd’hui, on s’est retrouvé devant un peu tôt et elle

a dû voyager en troisième épaisseur dans le tournant. C’est dommage qu’on n’ait

pas pu se faire emmener plus loin dans la ligne droite finale. 1.600m, c’est un

peu long pour elle. »                          

 

Kartica, la grande malheureuse

« C’est un coup pour rien ! Elle a eu une très mauvaise

course », s’est exclamé Philippe Demercastel au retour aux balances.

"Emmurée vivante" à la corde, dans la ligne droite finale, Kartica

n’a trouvé l’ouverture qu’à cent cinquante mètres du but. Kartica a plongé à

l’intérieur mais a vu la porte se refermer à mi-ligne droite et a dû attendre.

Elle a ensuite trouvé l’ouverture entre d’autres chevaux pour placer son coup de

reins et s’octroyer la troisième place. « Avec un meilleur parcours, elle

aurait probablement gagné », a poursuivi son entraîneur.

 

une souche de vitesse

Élevée par Dunmore Stud Ltd, Lily of the Valley est une sœur

de Calbuco (Kendor) gagnant des Prix Cor de Chasse (L) et Servanne (L)

respectivement sur 1.100m et 1.200m. Elle appartient d'ailleurs à une famille

dont les produits se sont illustrés sur les courtes distances. Sa troisième  mère,   Gay

Apparel (Up Spirits), a donné la mère de Pont Aven (Try my Best), lauréate du

Prix de Saint-Georges (Gr3) et deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1)

avant de devenir la mère des gagnants black type Sainte marine (Kenmare),

double lauréate du Prix du Gros Chêne (Gr2), Cap Coz (Indian Ridge), josr

Algarhoud (Darshaan) et Traou mad (Barathea). Gay Apparel est aussi la mère de

Cedrico (Kings Lake), gagnant de Listed, et Bold Apparel (Bold Forbes), vainqueur

du Premio Umbria (Gr2).