Matreshka ouvre son palmares avec autorite

Autres informations / 26.05.2010

Matreshka ouvre son palmares avec autorite

Angers, mardi

Prix de puycharic (f)

C’est la protégée de nicolas clément, matreshka (statue of

liberty), qui a passé le poteau en tête dans ce prix de puycharic (f).

En position d’attente dans le dos de l’animateur amenay

(american post), la pouliche de 2ans a placé une bonne accélération pour

s’imposer dans un bon style et au terme d’une course peu rythmée.

« c’est une pouliche très sérieuse, nous a déclaré

christophe lemaire, son jockey. On a eu une bonne course derrière le leader et

elle a mis un bon coup de reins pour finir. Elle est sur la pente ascendante et

devrait pouvoir jouer un bon rôle dans les courses parisiennes. » le parcours

de 1.100m à angers est exigeant pour les poulains de 2ans car il dispose de

deux tournants, ce qui est souvent difficile à négocier avec des chevaux

inexpérimentés. Preuve en est, le principal animateur de l’épreuve a eu du mal

à négocier le premier tournant, emmenant avec lui la future lauréate.

Le rythme peu sélectif de l’épreuve est sans doute à mettre

au crédit de ce paramètre qui a compliqué le parcours de ses protagonistes. À

une longueur de matreshka, c’est l’attentiste mambia (aldebaran) qui a pris la

deuxième place au terme d’un bon effort final. La pensionnaire de joël boisnard

est venue dominer dans les dernières foulées le favori, boccalino (iron mask)

qui a vainement tenté d’attaquer matreshka sur le plat.

 

La petite-fille de spectacular joke

Élevée par eduard mordukhovitch, matreshka est le premier

produit d'alivera (danehill), une jument qui n’a pas couru et qui a été achetée

300.000€ aux ventes de yearlings arqana en août 2004.

La deuxième mère de matreshka est spectacular joke (spectacular

bid), une jument entraînée par john cunnington jr pour le compte de paul de

moussac qui a remporté les prix du palais royal (gr3) et maurice de gheest

(gr2) à 3ans.

La championne en piste l’est aussi devenue au haras, elle

est la mère d'amonita (anabaa), lauréate du prix marcel boussac (gr1), de cox

orange (trempolino), qui s’est imposée au niveau gr3 en france et aux

états-unis avant de devenir la mère de vista bella (diktat), troisième des

1.000 guinées (gr1) de newmarket.