Quel chemin ont suivi les lauréates du prix saint-alary ?

Autres informations / 20.05.2010

Quel chemin ont suivi les lauréates du prix saint-alary ?

LE MAGAZINE      

À 48h du Prix Saint-Alary (Gr1) 2010, deux pouliches, ???JDG

Rising Stars ?, Deluxe (Storm Cat) et Sarafina (Refuse to Bend) s'apprêtent à

prendre le départ de ce Gr1 sans avoir couru de stakes. Pourtant, elles

possèdent une très belle chance dans cette épreuve et partiront favorites. Face

à cette particularité, JdG s'est interrogé sur les voies suivies par les

précédentes lauréates du "Saint-Alary" de 2000 à 2009. Et cette étude

nous apprend que l'édition 2010 est tout à fait atypique au regard des profils

des différentes protagonistes.

 

 

Être stakes performer avant le "Saint-Alary" : un

réel avantage

Depuis 2000, 87% des pouliches ayant fini dans les trois

premières du Prix Saint-Alary (Gr1) avaient fait l’arrivée de Groupes

auparavant. Cette statistique sous-entend donc qu’il faut posséder du métier

pour jouer un rôle dans ce Gr1 du mois de mai. Parmi les courses de Groupe les

plus prisées avant de courir le "Saint-Alary", il y a évidemment les Prix

Vanteaux (Gr3), Pénélope (Gr3) et Cléopâtre (Gr3). 27% des pouliches qui ont

terminé dans les trois premières du Prix Saint-Alary proviennent du

"Vanteaux", 23% du "Pénélope" et seulement 7% du

"Cléopâtre". Un faible pourcentage qui s’explique par la proximité

entre le Prix Cléopâtre et le Prix Saint-Alary. En revanche, le Prix Pénélope

demeure un bon tremplin. D’ailleurs, sa lauréate cette année, Dariole (Highest

Honor) a été supplémentée dans le Prix Saint-Alary.

 

13% de pouliches sans performance black type

Le pourcentage évoqué précédemment implique que 13% des

pouliches qui ont fait l’arrivée dans le Prix Saint-Alary avaient couru

auparavant dans des courses à conditions. C’est le cas de quatre pouliches :

Marotta (Highest Honor), Coquerelle (Zamindar), Believe Me (In the Wings) et

Belle et Célèbre (Peintre Célèbre).

 

 

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.