Revoilá le vrai surfing : un poulain de classe

Autres informations / 18.05.2010

Revoilá le vrai surfing : un poulain de classe

AUTEUIL, Mardi

« En dernier lieu, il avait sauté "gros" et avait

passé le "cul par-dessus la tête" comme on dit vulgairement. Mais

c’est un cheval qui sort de l’ordinaire. » Guy Cherel n’a jamais caché l’estime

qu’il porte à son pensionnaire surfing (Califet). Dès l’automne dernier, il en

parlait comme d’un poulain de grande classe. Après deux succès sur les haies

d’Auteuil à la fin de l’année 2009, Surfing n’avait pas convaincu en 2010. Pour

sa rentrée, il s’était montré trop brillant, étant arrêté. Puis il a joué de

malchance pour ses débuts en steeple-chase, tombant à la double-barrière en

début de parcours. Cette fois, le "vrai" Surfing a foulé la piste

d’Auteuil. Et il n’a pas fait dans le détail, s’imposant de bout en bout, par

dix longueurs sans forcer son talent. Un succès qui mérite la ??JdG Jumping

star ??que nous lui attribuons. « C’est un poulain fougueux qui a tout d’un

très bon cheval voire d’un crack, a déclaré son jockey Cyrille Gombeau. Pour sa

rentrée, il était très frais et "Bébert" [Bertrand Thélier, ndlr] ne

le connaissait pas. La dernière fois, j’étais déçu qu’il soit tombé. Après

s’être entraîné "derrière le mur à Maisons-Laffitte" [la piste de

Penthièvre], j’avais dis à Guy [Cherel] qu’il pouvait aller sur les bonnes

courses. Je pense que c’est un cheval de Groupe. » Plus sérieux dans ses sauts,

Surfing se dirigera t-il vers les Groupes ? « Pour les Groupes, on verra plus

tard, a confié Guy Cherel. Il faut déjà qu’il fasse le tour. En dernier lieu,

il aurait aussi pu se tuer. » Les belles courses printanières devront donc se

passer de Surfing qui va s’aguerrir dans des courses plus faciles avant

d’affronter l’élite. Il devrait ensuite rejoindre les boxes de Nicky Henderson

(et donc quitter la France) à la fin de son année de 4ans, comme nous l’avait

expliqué Guy Cherel à la fin de l’année 2009. Une nouvelle fois, magic Poline

(Trempolino) a fait sa valeur pour prendre la deuxième place.

 

un pedigree 100% " cherel "

Élevé par M.L. Bloodstock Ltd, Surfing provient d’un

croisement que connaît parfaitement son entraîneur Guy Cherel. Il a en effet eu

sous sa responsabilité le père de Surfing, califet (Freedom Cry), ainsi que sa

mère hawaï de vonnas (Cadoudal) et les trois produits gagnants de cette

dernière. Étalon au haras du Chêne Vert, où il a fait la monte en 2009 à

2.000€, Califet a déjà donné Temple Lord et sway, deux vainqueurs de Listed sur

les haies d’Auteuil pour l’entraînement de Guy Cherel. En piste, Califet était

plus qu’un bon cheval. Il a notamment terminé            quatrième        du Prix            de        l’Arc    de

Triomphe (Gr1) 2002. Mère de Surfing, Hawaï de Vonnas est issue de cadoudal

(Green Dancer) l’un des meilleurs étalons d’obstacle de ces deux dernières

décennies. Elle a couru trois fois pour l’entraîneur mansonnien et les couleurs

Fougedoire. Son meilleur résultat a été une quatrième place sur les balais d’Auteuil.

Au haras, elle a donné six produits dont quatre, pour l'intant, ont couru et

trois ont remporté leur course : noumea (Assessor) qui avait aligné trois

succès à Pau, Ocean Beach (Nononito), deux fois placée de Gr3 sur les gros

obstacles d’Auteuil, et bien sûr Surfing.

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.