Revoilà marchand d’or

Autres informations / 15.05.2010

Revoilà marchand d’or

Comme en 2009, le Prix de SaintGeorges (Gr3) sera le théâtre

de la rentrée de marchand d’Or (Marchand de Sable). Mais, par rapport à l’an

dernier, l’aura du champion s’est un peu ternie. Il n’a couru que deux fois

l’an dernier, pour deux déceptions et a depuis changé d’entraîneur, son

propriétaire le faisant passer des boxes de Freddy Head à ceux de Mikel

Delzangles. Il est donc difficile de savoir où en est vraiment le quintuple

lauréat de Gr1, surtout qu'il a connu des ennuis de santé. Cette course aura

donc valeur de test, car Marchand d’Or a besoin de rassurer. Il en est capable,

d’autant que l’opposition de dimanche est à sa portée.

 

 

Des anciens connus face au "marchand"

Comme souvent dans les épreuves pour sprinters, on prend les

même et on recommence. On retrouve ainsi Benbaun (Stravinsky), cheval très

véloce qui va de l’avant et qui avait remporté l’"Abbaye" (Gr1) en

2007. Valeur sûre à ce niveau et bien qu’âgé de 9ans, il devrait encore jouer

un rôle. C’est le cas également de mood music (Kyllachy), le tenant du titre,

et Black mambazo (Statue of Liberty), cinquième du dernier Prix de l’Abbaye de

Longchamp. Ces trois chevaux sont de vieux guerriers, habitués à ce type

d’épreuve et ils ne laissent aucune chance aux jeunes. Ils sont à fond du

départ à l’arrivée et il faut un cheval très véloce pour les "coller"

dès le démarrage. Entraîné par Robert Collet, Bluster (Indian Rocket) progresse

avec l’âge. Après avoir connu des tâches difficiles à 3ans, il montre qu’avec

plus d’expérience il est capable de tirer son épingle du jeu dans les sprints.

Il a d’ailleurs remporté la préparatoire à ce Gr3, le Prix Servanne (L), à

Chantilly. Enfin, on évoquera l’atypique Delvita (Pinmix), immanquable avec son

physique particulier. C’est une jument de qualité, mais un peu lourde, qui aura

certainement besoin de ce parcours pour se remettre en jambes.   

 

Les choses se compliquent pour les 3ans L’année de 3ans est

difficile pour les sprinters, qui ne disposent que du Prix Sigy (L) pour se

battre entre eux. Ensuite, ils sont contraints d’affronter les

"vieux" et c’est souvent très compliqué, malgré l’avantage au poids

dont ils disposent. Ils sont trois à relever le défi dans ce Prix de Saint-Georges

: Kolokol (Statue of Liberty), qui n’a pas très bien couru dans le Prix Sigy,

mister manannan (Desert Style), lauréat justement de ce Prix Sigy, et Sorcière

(Orpen), qui a gagné le Prix Eclipse (Gr3) à 2ans, mais fait sa rentrée. Des trois,

Mister Manannan est le plus recommandable, car il est déjà assez endurci et est

entraîné par le maître des sprints : "Dandy" Nicholls.

 

LES CHIFFRES

Temps record de l’épreuve : 55”20 (Sainte marine 1998 et

Peace Offering 2007).

Temps record du parcours : Prix de l’Abbaye de Longchamp :

54”30 (habibti 1983) [54”40 (marchand d’Or 2008] Constans, entraîné par

Arthur-Jeremy Tree en Angleterre, a remporté cette épreuve trois années

consécutives (de 1972 à 1974).

Le premier vainqueur étranger remonte à 1965 : Polyfoto. 13

chevaux entraînés à l’étranger se sont imposés (10 Angleterre, 2 Allemagne et 1

Irlande).