Golden jubilee stakes (gr1) : delegator au depart de son grand objectif

Autres informations / 18.06.2010

Golden jubilee stakes (gr1) : delegator au depart de son grand objectif

Dernier

Gr1 du meeting de Royal Ascot, les Golden Jubilee Stakes (Gr1) n’ont attiré

qu’un cheval entraîné en France, Amico Fitz (Fasliyev). Sa chance ne saute pas

aux yeux pour les britanniques qui le propose à 50/1. Pourtant, il faut se

souvenir que le pensionnaire d’Henri-Alex Pantall avait bien couru l’an

dernier, dans cette même course, se classant cinquième après s’être retrouvé

dans le peloton le moins rapide.  Cette

année, il n’a couru qu’une fois, gagnant d’un nez un Gr3, en Allemagne. Il a

tiré le numéro 13 dans les stalles, ce qui peut permettre à Maxime Guyon de

choisir de quel côté de la piste diriger sa monture... Sa chance n’est pas de

premier ordre, mais il peut parfaitement figurer à l’arrivée.

DELEGATOR

AVEC MICKAËL BARZALONA

Nouvelle

égérie des turfistes britannique, Mickaël Barzalona devra faire oublier Frankie

Dettori, suspendu, en selle sur Delegator (Dansili). Pour sa dernière sortie,

Delegator a battu Regal Parade (Pivotal), qui n’est pas n’importe qui chez les

sprinters/flyers. Ancien champion sur le mile, Delegator a trouvé ses marques

sur le sprint. Ce Gr1 est son premier grand objectif dans cet exercice si

particulier et Delegator a parfaitement les moyens de l’emporter. Outre-Manche,

il sera le favori. Seul réserve le concernant : son adaptation au terrain,

puisque c’est un fils de Dansili.

PREMIER

GR1 POUR BEWITCHED

Fille

d’Abbatiale (Kaldoun), Bewitched (Dansili) va disputer son premier Gr1. Elle

connaît bien la piste d’Ascot pour y avoir remporté, en 2010, les Bengough

Stakes (Gr3), disputés sur le même parcours que celui emprunté samedi. L’élève

de Jean-Charles Coudé est une fille de Dansili, mais, lorsqu’elle a remporté

son Gr3, à Ascot, le terrain était loin d’être léger. Malgré son manque

d’expérience au niveau Gr1, Bewitched peut jouer un tout premier rôle.

DEFINIGHTLY

SI LE TERRAIN EST LOURD

Pour

l’instant, Definightly (Diktat) ne possède pas de titre au niveau Gr1. Mais, il

faut se rappeler que, face à une très bonne opposition, ce pensionnaire de

Roger Charlton avait enlevé très facilement le Prix de Seine-et-Oise à

Maisons-Laffitte le 1er novembre. Le terrain était très lourd ce jour-là et, si

c’est le cas samedi, Definightly peut créer une belle surprise. Il sera associé

à Olivier Peslier.