Lope de vega, le meilleur mâle européen

Autres informations / 29.06.2010

Lope de vega, le meilleur mâle européen

Poule d'Essai des Poulains Prix du Jockey Club

LOPE DE VEGA, LE

MEILLEUR MÂLE EUROPÉEN

Cette   année,  un mâle a dominé tous les autres par le style

(il a à chaque fois gagné avec un numéro dans        

les stalles tout à l'extérieur) et par les poulains (et donc les lignes) qu'il a

battus : c'est la ?? JDG Rising Star ??Lope de Vega (Shamardal).

Dans la Poule d'Essai des Poulains (Gr1), Lope de Vega est

revenu de l'arrière-garde avec une lice à zéro et un bon terrain pour battre Dick

Turpin (Arakan), témoin entre les Guinées anglaises et françaises.

Deuxième de Makfi (Dubawi) dans les 2.000 Guinées (Gr1) de

Newmarket, Dick Turpin a répété cette performance en prenant la deuxième place,

mais surtout il a donné une ligne aux poulains français, qui sont supérieurs à

leurs contemporains britanniques.

De plus, Lope de Vega avait réalisé un très bon temps, celui

d'1’36’’10, soit le troisième meilleur chrono depuis dix ans.

Dans le Prix du Jockey Club (Gr1), Lope de Vega a surclassé

ses adversaires. Il a dominé Planteur (Danehill Dancer) – qui n'avait pas

encore de ligne sur les Anglais – mais surtout Cape Blanco (Galileo), le

vainqueur de l'Irish Derby (Gr1) qui arrivait seulement dixième ce jour-là.

Certes, Cape Blanco faisait une contre-performance, mais il était relayé à

presque dix longueurs du gagnant… Toutes les lignes parlent en faveur de Lope

de Vega. Mais il est prévu qu'il revienne sur le mile, dans le Prix Jacques Le

Marois (Gr1) au mois d'août, et sa tenue sur 2.400m est encore très incertaine.

Selon toutes vraisemblances, c'est un "super classique" qui ne pourra

pas aller sur la distance dite classique.

 

Epsom Derby

WORKFORCE, L'ÉNIGME

L'écurie d'Aidan O'Brien a réellement débuté son année au

mois de juin, à Royal Ascot… Les performances précédentes de tous ses chevaux

sont difficiles à estimer car elles sont avant tout le résultat d'un début

d'année très laborieux du team Coolmore. À l’inverse, l’écurie Abdullah a

brillé. Workforce (King's Best) a gagné le Derby d'Epsom (Gr1) alors qu'il

n'était pas le plus en vue. Et cela devant un leader qui n'a pas répété

ensuite. Workforce a établi un record de vitesse et a gagné par sept longueurs,

mais il n'a pas recouru depuis et sa ligne est encore à confirmer. Il a été

nettement battu dans sa course précédente, les Dante Stakes (Gr3), par Cape

Blanco, celui-là même qui a échoué dans le "Jockey Club".

Pour Workforce, une question se pose donc irrémédiablement :

sa victoire dans le Derby était seulement un one shot ou le début d'une

brillante carrière ? Une chose est sûre, Workforce tient les 2.400m et c'est

une force.

 

1.000 Guinées – Poule d'Essai des Pouliches

SPECIAL DUTY DOMINE LE MILE EUROPÉEN

 Même si ses deux

victoires ont été acquises sur tapis vert, nul doute que Special Duty

(Hennessy) est actuellement la meilleure pouliche européenne sur le mile.

Gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1) à 2ans, elle a remporté les 1.000

Guinées de Newmarket (Gr1) avant de s'imposer à nouveau quinze jours plus tard

dans la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1) en refaisant énormément de terrain

dans les deux cents derniers mètres, et ce, bien qu'elle ait tapé contre la

lice dans le tournant. Elle a donc battu les Anglais chez eux, deux fois, dans

deux épreuves au sommet à 2ans et à 3ans. En remportant le doublé Guinée/Poule,

elle est entrée dans l'Histoire. Elle est devenue la quatrième pouliche à le

réaliser après Imprudence, Ravinella et Miesque. Special Duty est actuellement

au repos, elle doit être revue dans le Prix Rothschild (Gr1) cet été à

Deauville.

 

Prix de Diane et Oaks d'Epsom

SARAFINA OU SNOW FAIRY ?

L'une a remporté de toute une classe le Prix de Diane (Gr1)

et l'autre s'est imposée dans les Oaks d'Epsom dans un lot encore difficile à

juger. La ???JDG Rising Star ? Sarafina (Refuse to Bend) est restée invaincue

dans le Prix de Diane (Gr1) qui était certes maigre en nombre de partantes,

mais très riche en qualité. Snow Fairy (Intikhab), supplémentée dans les Oaks

anglaises, a littéralement assommé ses adversaires ce jour-là. Elle n'a pas

recouru depuis et dans les Oaks, elle battait Meeznah (Dynaformer), pas revue

non plus, et Remember When (Danehill Dancer) quatrième des Pretty Polly Stakes

(Gr1) ce week-end. Snow Fairy a gagné sa préparatoire devant Pipette (Pivotal).

Il est difficile aussi de la juger sur cette ligne car Pipette, qui était très

chuchotée dans les "Guinées" anglaises sans y jouer aucun rôle, a été

déclaré non partante à Royal Ascot dans les Ribblesdale Stakes (Gr2)… La

troisième des Oaks d'Epsom, Deidre (Dubawi) a ensuite terminé huitième de

Listed à Goodwood.

Les deux pouliches du Prix de Diane et de son pendant

anglais ont toutes les deux gagné de manière impressionnante, mais d'après le

lot qu'elles ont respectivement battu, Sarafina possède selon nous – et en

toute objectivité – plus de talent que Snow Fairy.

Mais une fois encore, il est difficile de savoir si elle

tiendra les 2.400m… Engagée dans le Prix Vermeille, la réponse nous sera donnée

à l'automne.