Lucky to be goûte avec bonheur les gros obstacles

Autres informations / 16.06.2010

Lucky to be goûte avec bonheur les gros obstacles

 

auteuil, Mardi

Sur un parcours qui ne convient pas à ses aptitudes, lucky

to Be (Poliglote) a débuté victorieuse ment en steeple-chase à l’occasion du

Prix du Boulonnais. En-dessous des meilleurs en haies, il n’a pas manqué de

s’illustrer dans sa nou velle discipline et fait honneur à ses aînés Positive thinking

(Nikos) et Master Minded (Nikos). Mais il s’est imposé sans convaincre

totalement son entraî neur,       Guillaume     

 Macaire. « Aujourd’hui cela s’est

passé à peu près comme je le souhaitais, sauf qu’il s’est relâché sur la dou ble

barrière et a fait une faute de réception. Il est reparti parce qu’il avait

encore du gaz, mais il faut tout le temps être avec lui. J’avais un doute parce

qu’il courait un peu rapproché. Il sera certainement plus effi cace sur des

distances plus longues et dans un terrain plus souple. » Attentiste tout au

long du parcours, Lucky to Be s’est rapproché dans le dernier tournant et a

pris l’avan tage entre les deux dernières haies, après avoir parsemé son

parcours de petites fautes. Une fois sur le plat, il n’a plus  été  inquiété  par  ses  adversaires 

et  a  nettement devancé shangani (Giant’s

Causeway), qui faisait lui aussi ses grands débuts sur les gros obstacles.

 

haute tension, une poulinière d’obstacle hors norme

Élevé par Marie-Christine Gabeur, Lucky to Be est un fils de

haute tension (Garde Royale), une véritable matrone au regard de sa production.

Cette jument, qui n’a couru que deux fois en obstacle, remportant une course de

haies à Pau, n’a produit que de bons éléments. Outre Master Minded qui compte

six succès de Groupe, elle a donné hautclan (Chef de Clan), trois fois placé de

Groupe, Positive thinking (Nikos), vainqueur de Listed et trois fois à

l’arrivée de Groupes, et Good spirit (Smadoun), deuxième de Gr2 à Kempton Park.