Mandali : un "papier" de plat à la "une" d’auteuil

Autres informations / 23.06.2010

Mandali : un "papier" de plat à la "une" d’auteuil

LE GRAND PEDIGREE    

Mandali (Sinndar) a remporté la Grande Course de Haies

d’Auteuil (Gr1) de façon magis trale samedi. Il a ainsi permis à la princesse

Zahra Aga Khan de faire briller pour la première fois son élevage dans un Gr1 à

Auteuil, là où son père compte de multiple succès, notamment avec zaiyad

(Sadler’s Wells), vainqueur également de la Grande Course de Haies en 2007.

Mandali est aussi le pre mier lauréat de Sinndar (Grand Lodge) sur les

obstacles d’Auteuil, et ce, directement au niveau Gr1. Sinndar est en effet

plus connu en plat grâce à Youmzain ou rosanara. Mandali était prédestiné à

briller en plat au plus haut niveau. Il avait d’ailleurs gagné d’emblée une

"B" dans cette discipline. Mais c’est en obstacle qu’il a obtenu son

titre de gloire.

 

Mandali, le frère de la championne mandesha

Mandali est le troisième produit de mandalara (Lahib), sa

mère, lauréate en août de ses 3ans sur les 1.900m de Châteauroux. Auparavant,

elle a donné mandaraka (Ashkalani) qui est restée inédite et surtout mandesha

(Desert Style) qui était une championne. Entraînée par Alain de Royer Dupré,

elle s’est révélée complètement à 3ans en remportant le Prix Urban Sea (L) puis

le Prix Chloé (Gr3) dans lequel elle a été distancée. Par la suite, elle a

enchaîné trois victoires qui ont démontré sa grande classe. Elle a enlevé coup

sur coup les Prix Rothschild, Vermeille et de l’Opéra (Grs1) respectivement sur

1.600m, 2.400m et 2.000m. À 4ans, elle pris la deuxième place du Grand Prix de

Saint-Cloud (Gr1), des Nassau Stakes (Gr1) et du Prix Foy (Gr2), avant

d’échouer à la septième place du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Si Mandali a

été le premier vain queur de Groupe en obstacle élevé par la princesse Zahra

Aga Khan, Mandesha était également le premier lauréat de Groupe en plat pour

son élevage. Fait amusant, c’est avec Christophe Soumillon que Mandesha et

Mandali ont rem porté leur Gr1.

 

Mandalara vendue pour 16.000€ en 2004

Mandalara, mère de Mandesha et Mandali, a été vendue par la

princesse Zahra Aga Khan pour 16.000€ aux ventes d’élevage Arqana en décembre

2004. Elle était alors pleine d’un produit de numerous (Mr Prospector). Deux

ans plus tard, après les trois victoires de Gr1 de sa fille, Mandalara est

repassée en vente. Présentée par le Haras des Capucines, Mandalara a été

achetée 1.700.000€ par Nobutaka Tada. Fille de lahib (Riverman), vainqueur des

Queen Anne Stakes (Gr1) et des Queen Elizabeth Stakes (Gr1), un bon père de

mères, Mandalara n’a plus de pro duit répertorié après celui qu’elle a eu avec

Numerous.

 

Mandilak et manndar, les deux frères de mandalara

Mandalara a deux frères qui se sont distingués dans les

Groupes  :  mandilak 

(El  Gran  Senor) 

et  manndar (Doyoun). Tous deux

ont démontré de la tenue. C’est sans doute de ses deux oncles que Mandali tient

la tenue qui lui a permis de gagner la Grande Course de Haies d’Auteuil.

Mandilak a remporté deux Listeds et s’est classé troisième d’un Gr2 sur la

distance classique en Italie. Manndar a lui gagné  le 

Woodford  Reserve  Turf 

Classic  (Gr1)  et  le

Manhattan Handicap (Gr1) aux États-Unis et il s’est placé de Groupe à plusieurs

reprises de 1.800 et 2.400m. Deuxième mère de Mandali, madiriya (Diesis) a

enlevé une Listed à York, les Galtres Stakes, avant de terminer sa car rière

sur une sixième place dans le Prix Vermeille (Gr1).