Miss liberty succède à siyouni

Autres informations / 11.06.2010

Miss liberty succède à siyouni

Maisons-Laffitte, Jeudi Prix La Flèche (L)

Miss Liberty (Statue of Liberty) a remporté la première

course principale pour les 2ans, en signant du même fait un troisième succès

consécutif. Elle marche ainsi dans les pas de la

???JDG Rising  Star   ? Siyouni

(Pivotal), dernier vainqueur en date du Prix La Flèche (L). Cette pouliche de

Pia Brandt se place provisoirement comme le meilleur cheval de 2ans en France.

« C’est une pouliche qui a un cœur énorme et aussi beaucoup de caractère. Elle

progresse à chacune de ses sorties, nous a confié son entraîneur. Elle courait

"rapproché" aujourd’hui, mais elle m’avait montré qu’elle ne

"prenait pas dur" pendant ses courses ». La représentante de l’Écurie

D Primes devrait être programmée pour le Prix du Bois (Gr3), qui a lieu le 4

juillet à Chantilly. « Pour la suite, on a pensé au Prix du Bois, mais il

arrive peut-être un peu tôt, a poursuivi Pia Brandt. Sinon, j’espère qu’elle

peut être rallongée ; ça n’est pas évident car Miss Liberty est une pouliche

qui tire quand elle est cachée, mais qui se détend lorsqu’elle est devant. Je

remercie beaucoup l’éleveur qui m’a fait confiance avec elle. » Dans le sillage

des animateurs, Miss Liberty a produit son effort à trois cents mètres du but

et l’a soutenu jusqu’au passage du disque final, créant sûrement la décision

pour devancer Magic Potion (Divine Light) et Lone Cat (One Cool Cat), qui est

sans doute l’une des meilleures impressions de la course.

 

Magic Potion progresse nettement

La surprise à l’arrivée du Prix La Flèche est la deuxième

place de Magic Potion, la protégée de Pascal Bary. Elle est née de Divine

Light, le père d’une certaine Natagora, qui avait remporté cette épreuve il y a

trois ans pour l'entraînement de Pascal Bary. Magic Potion restait sur deux

tentatives en demi-teinte et obtient, à l’occasion de cette Listed, son

meilleur classement. « Elle court super bien aujourd’hui, nous a confié son

propriétaire, Patrick Barbe. En dernier lieu, elle n’avait pas respiré, elle

avait été un peu surprise. Elle devrait s’orienter vers le Prix du Bois. » Lors

de sa dernière sortie, plus surprise qu’énervée par les événements, Magic

Potion avait éjecté son jockey en entrant sur la piste mais avait été

facilement reprise en main.

 

Captain Chop perd son invincibilité

Présenté par Didier Guillemin, Captain Chop se présentait

pour la troisième fois en compétition et découvrait la ligne droite de

Maisons-Laffitte. Bien calé contre le rail, il a été pris de vitesse et a lutté

jusqu’au bout pour les accessits, se contentant de la quatrième place. « Le

cheval a été un peu froid aujourd’hui. Il a été quelque peu surpris par le

rythme de la course, nous a expliqué son mentor. Il était invaincu mais on

n’avait pas trop de lignes pour le comparer avec les autres. Lorsqu’il a

remporté sa "B" à Chantilly, il n’avait personne à battre.

Aujourd’hui, c’était un vrai test et il devrait s’engager dans le Prix du Bois,

avec Dream Catcher (Della Francesca). » Didier Guillemin est l’entraîneur qui a

le mieux réussi avec les 2ans depuis le début de l’année et peut logiquement

cibler les grands événements avec ses pensionnaires.

 

Le premier produit de sa mère

Élevée par l’Écurie D  (comme Dubois), Miss Liberty est le premier

produit de sa mère, Miss America (Spinning World), qui défendait les couleurs

de Jean-Pierre Dubois. Elle avait gagné une "G" à Lyon-Parilly. Miss

Cotta (Dynaformer), deuxième mère de Miss Liberty, courait aussi sous les

couleurs "Dubois". Miss America est son seul produit vainqueur. Le

croisement entre Statue of Liberty (Storm Cat) et Spinning World (Nureyev) a

donné deux gagnants, dont Jennifer’s Dream, qui court en Scandinavie.