Raqiyah en championne

Autres informations / 27.06.2010

Raqiyah en championne

 

The President of the UAE?Cup – Coupe d’Europe des Chevaux

Arabes (Gr1 PA)

Alban de Mieulle peut désormais savourer un troisième succès

d'affilée dans cette épreuve phare du calendrier du pur-sang arabe et possède

dans ses boxes une pouliche apte à succéder à la légendaire Al Dahma GB (Amer)

grâce à la pouliche de 4ans, Raqiyah GB (Amer).

Deuxième étape de The President of the UAE Cup – une série

de courses internationales (six au total) qui a débuté le 23 mai dernier sur

l'hippodrome irlandais du Curragh (où Raqiyah s'était classée 2e), née de la

volonté de Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, l'Émir d'Abu Dhabi, de promouvoir

la race du cheval arabe et l'image touristique de son émirat –, la Coupe

d'Europe des Chevaux Arabes avait tout d'un duel annoncé. Une opposition de

choc entre deux vainqueurs de Gr1 PA, Nayef Al Khalidiah KSA (Câlin du Loup),

qui restait sur une deuxième place dans la Coupe du Sud-Ouest des Pur-Sang

Arabes (Gr3 PA) à Bordeaux-Le Bouscat, le 29 mai dernier, et Raqiyah GB (Amer),

titulaire d'un accessit dans la première étape irlandaise de cette série.

Favoris au betting, la course pouvait s'élancer et c'est le compagnon d'écurie

de Nayef Al Khalidiah KSA, Simmbad (Njewman), qui partait le plus vite et

animait les débats, le premier nommé prenant son sillage, bien calé à la corde.

La pouliche d'Alban de Mieulle était placée à l'arrière-garde. À l'entrée de la

ligne droite, Nayef Al Khalidiah KSA prenait le meilleur tandis que Damis GB

(Amer) venait sur la ligne des premiers. Raqiyah GB n'avait pas encore prononcé

son effort mais, sitôt après avoir trouvé le passage entre deux concurrents,

elle refaisait facilement son retard et portait une attaque décisive à cent

cinquante mètres de l'arrivée pour l'emporter en bonne pouliche. Nayef Al

Khalidiah KSA conservait avec autorité sa deuxième place tandis que Damis (GB)

complétait le podium. Al Fatih GB (Amer), pensionnaire de Sandrine Tarrou,

terminait plaisamment à la quatrième place.

 

Alban de Mieulle, entraîneur de Raqiyah GB et de Damis (GB),

avait tout lieu d'être satisfait : « Il fallait oublier la récente course de

Raqiyah au Curragh où elle avait été piégée par une course sans train. C'est ce

que j'avais dit à Olivier [Peslier, son jockey, ndlr]. Il l'a montée dernière,

en espérant qu'il y ait du rythme. Olivier avait carte blanche. Je pense que

c'est une très bonne pouliche et qu'elle peut courir la grande course du jour

de l'"Arc", le Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA). »

Quand au jockey vainqueur, Olivier Peslier, donc, lui-aussi

était tout sourire : « J'apprécie de monter pour M. de Mieulle car cela se

passe toujours bien avec lui et il a de très bons chevaux. J'ai essayé de

trouver mon passage à l'entrée de la ligne droite. Je devais la monter plus

près mais avec son numéro à la corde, j'ai préféré patienter. Je savais qu'elle

finissait très bien ses courses. Lorsque je suis arrivé aux côtés de Christophe-Patrice

Lemaire et Nayef Al Khalidiah, je savais que le plus dur était fait car elle a

une bonne pointe de vitesse ! »