Darley july cup (gr1)

Autres informations / 09.07.2010

Darley july cup (gr1)

UN SPRINT OUVERT AVEC DEUX CHANCES FRANÇAISES

Le

Darley July Cup (Gr1) a réuni les meilleurs de la scène européenne du sprint.

On devrait assister à une belle course, très ouverte. Pourtant, de l’autre côté

de la Manche, un seul nom revient, celui de starspangledbanner (Choisir). Venu d’Australie, Starspangledbanner a très bien gagné les Golden

Jubilee Stakes (Gr1) à Royal Ascot, quasiment de bout en bout, pour

l’entraînement d’Aidan O’Brien. Mais les statistiques parlent

contre lui… Rares sont les chevaux

qui réussissent le doublé Golden Jubilee-July Cup. Depuis 1990, ils ne sont que

trois : Polish Patriot, owington et Les arcs. Starspangledbanner est un sprinter qui sort assurément

de l’ordinaire, mais il devra se défaire une nouvelle fois d’une redoutable

opposition, et notamment des deux Français.

LA DÉLÉGATION FRANÇAISE

Lauréat

de cette course il y a deux ans, lorsqu’il était chez Freddy Head, Marchand d’or (Marchand de Sable) a

ensuite connu plus de bas que de hauts. Onzième des Golden Jubilee Stakes, il y

a ni bien, ni mal couru. Mais il montrait tout de même qu’il n’avait plus le

"petit plus" qui faisait la différence il y a quelques années. Marchand

 d’Or

est capable de tout et si c’est le "grand" Marchand d’Or vendredi, il

est évident qu’il peut tous les battre.

L’autre français est varenar (Rock of Gibraltar). Il est présenté par Alain de Royer

Dupré, qui aurait pu aligner éga- lement War artist (Orpen), mais ce dernier est

finalement "réservé" pour le Prix Maurice de Gheest (Gr1) à

Deauville. Varenar a également participé aux

"Golden Jubilee" et,

placé dans le mauvais peloton, il s’est très

bien défendu, concluant huitième. Ce n’était que sa deuxième sortie de

l’année et nul doute que Varenar aura progressé sur cette sortie. Christophe

Lemaire étant sur la touche, c’est Gérald Mossé qui lui sera associé.

ATTENTION À FLEETING SPIRIT

Tenante

du titre, Fleeting spirit (Invincible

Spirit) est l’une des meilleures sprinteuses au monde. Pour sa rentrée, elle a

terminé quatrième des "Golden Jubilee" (en étant dans le mauvais

peloton) et son entraîneur, Jeremy Noseda, estimait récemment que sa championne

a progressé de cinq à sept livres depuis. Cela peut être suffisant pour

s’imposer et réaliser un doublé qui n’a plus été réalisé depuis Right boy en 1958-1959.

NICCONI À

REPRENDRE…

Grand

cas était fait de la candidature de l’Australien nicconi (Bianconi) avant les King’s Stand Stakes (Gr1). Grand

favori, il s’y classait quatrième, en se défendant assez bien pour son premier

essai hors de l’Océanie. Un peu "oublié" au départ de ce July Cup, il

a parfaitement le droit de faire l’arrivée. Il lui faudra néanmoins prendre sa

revanche sur equiano (Acclamation),

en net regain de forme cette saison. D’autant que l’entraîneur d’Equiano, Barry

Hills, a annoncé sur son site : « Equiano sera "dur à prendre" dans

le July Cup. » Barry Hills présente également dans la course Prime defender (Bertolini), qui est

âgé de 6ans et va prendre part pour la quatrième fois à ce Gr1. Son meilleur

classement pour l’instant est une septième place en 2008.

…COMME

BEAUCOUP D’AUTRES !

Favori

des "Golden Jubilee", showcasing

(Oasis Dream) n’a pu s’y montrer dangereux, terminant vingt-quatrième

sur vingt-quatre. Cette fois proposé à 20/1, Showcasing peut surprendre, même

si c’est un 3ans qui affronte ses aînés. Son entraîneur, John Gosden, l’a

toujours beaucoup estimé et le comparait même à son père, oasis dream, qu’il a également

entraîné. Oasis Dream qui a d’ailleurs gagné cette épreuve en 2003. Enfin, on

évoquera également la candidature de kingsgate

native (Mujadil). Irrégulier, il est capable du meilleur comme du pire.

Mais s’il est dans un grand jour, il peut battre tous ses rivaux.


 



 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.