Glorious goodwood, mercredi

Autres informations / 29.07.2010

Glorious goodwood, mercredi

CANFORD CLIFFS N’A

PAS "RIPÉ"

Le duel

attendu dans les Sussex Stakes (Gr1) entre Canford Cliffs (Tagula) et

Rip Van Winkle (Galileo) a bien

eu lieu. Et mieux encore. Car ce n’est qu’après une défense héroïque

que le 4ans et tenant du titre, "RVW", est tombé face au 3ans "Cliffs". Un très beau moment de

sport dont le résultat place Canford Cliffs qui est mal sorti

de sa stalle parmi

les très bons 3ans que l’on a pu voir depuis dix ans. Qui l’eût cru au départ, en regardant ses origines plutôt

modestes et le nom de son père, Tagula ?

Peu de monde, mais Richard Hannon est

le genre d’homme qui réussit avec un cheval plutôt qu’un pedigree. Cela lui

permet de sortir des perles comme Canford Cliffs ou Dick Turpin (Arakan).

Richard Hannon :

« LE MEILLEUR CHEVAL

QUE J’AIE ENTRAÎNÉ »

Richard

Hannon possède l’un des plus beau palmarès des entraîneurs britanniques encore

en activité. Il a par exemple gagné

trois fois les 2.000 Guinées de Newmarket (Gr1). Des bons chevaux, il en a vu défiler,

mais pour lui, « c’est Canford Cliffs le meilleur de tous. J’adore Paco

Boy et mes chevaux gagnants de "Guinées", mais Canford Cliffs est un

cheval qui a tout. Cela fait maintenant

trois Grs1 qu’il remporte. Il est vraiment terrible et a toujours montré un changement

de vitesse extraordinaire. Je ne pense pas que Goodwood soit sa piste de prédilection. Il est bien mieux sur un

champ de course comme le Curragh. »

DEAUVILLE ? UNE POSSIBILITÉ POUR CANFORD CLIFFS

 Poursuivant

ses explications sur Canford Cliffs, Richard Hannon racontait : « Il avait très

bien travaillé à Kempton il a dix jours et Richard Hughes m’a dit en descendant

 du

cheval que Canford Cliffs avait progressé de sept livres. J’aimerai vraiment le

garder à l’entraînement l’an prochain

et si c’est le cas, je ne lui ferai

pas courir autant

d'épreuves que cette année. Cependant, il faut bien évaluer la situation,

car il est certain qu’un cheval comme ça intéresse beaucoup d’investisseurs pour sa carrière d’étalon. 1.600m, c’est une bonne distance pour lui.

C’est pourquoi il devrait courir soit les Queen Elizabeth II Stakes, soit le

"Jacques Le Marois". »

RIP VAN WINKLE SUR LE BON CHEMIN

Rip Van Winkle a connu des problèmes

de pieds. C’est pour

cela qu’il a été quasiment inexistant pour sa rentrée dans les Queen

Anne Stakes (Gr1).

Mercredi, il s’est

montré incisif, attaquant de loin quand son leader a

commencé à faiblir. Longtemps, il a

donné l’impression qu’il avait la course à sa

merci. Mais Richard Hughes veut vraiment que Richard Hannon – son

beau-père – ait une crise cardiaque : il a patienté au maximum et est venu

gagner sur le poteau. Quoi qu’il en soi, même s’il n'était sûrement qu’à 90% de

ses moyens, "RVW" rassure, et en premier lieu son entraîneur, Aidan O’Brien : « Je suis

vraiment content de lui, car le cheval montre de vrais progrès sur sa rentrée.

Le meilleur est à venir, car il a

encore d'autres progrès à faire. Nous n’avons pas établi de plan définitif le

concernant, mais les "Juddmonte International" sont une possibilité.

"Rip" a fait une grande course et est seulement battu par un très bon cheval.

UNE ARRIVÉE TRÈS LIMPIDE

Les

gens de Timeform n’ont pas dû être étonnés du résultat. En partant de

l’hypothèse que Rip Van Winkle

n’était pas à 100% et sachant qu’il rendait 7 livres (poids pour âge) à Canford Cliffs,

il était logique

que ce dernier domine le

représentant de Coolmore par un faible écart. En effet, Timeform évalue Rip Van Winlkle à 134 de valeur et Canford

Cliffs à 127, soit 7 livres d’écart.

PREMIO LOCO REMPORTE LA DEUXIÈME COURSE

Derrière

le duel de géants, Premio Loco (Prized),

récent tombeur de Vertigineux (Nombre Premier) à Royal Ascot, a couru sa valeur et se classe

troisième. « Il lui manque le petit "truc" pour briller dans les

Grs1, disait son jockey, Christian Wall. Son niveau se situe plutôt dans les Gr2/Gr3. C’est sûrement superficiel, mais

le cheval s’est entaillé une jambe. Certainement dans sa stalle. Heureusement,

la blessure n’est pas profonde. Il va avoir un peu de repos avant de revenir en

piste, certainement dans un Gr2. »

GLORIOUS

GOODWOOD, MERCREDI

VEUVE

CLIQUOT VINTAGE STAKES (GR2)

KING

TORUS, L’ILLUSTRATION PARFAITE DE LA RÉUSSITE DE RICHARD HANNON

Six longueurs ! C’est

l’impressionnant écart, conjugué à une impression visuelle excellente, affichée

par King Torus (Oratorio) à

l’arrivée des Veuve Cliquot Vintage Stakes (Gr2). Une performance sortant de l’ordinaire

qui place le pensionnaire de Richard Hannon parmi les meilleurs 2ans vus cette

année. C’est déjà le deuxième Gr2 de ce cheval, lauréat au début du mois des

Superlative Stakes à Newmarket. Cette victoire l’obligeait d’ailleurs à rendre

du poids à tous ses rivaux mercredi. King Torus permet également à Richard

Hannon d’enregistrer son cinquième gagnant à Glorious Goodwood. Un score

excellent que l’entraîneur obtient au cours d’une saison extraordinaire pour

lui.

KING TORUS VERS DE GRANDS OBJECTIFS

Au

vu du style de King Torus, il n’y a qu’un petit pas à faire pour voir en lui un

prétendant classique. D’autant plus qu’il succède à de bons chevaux au palmarès

de cette course, comme Shamardal,

Rio de la Plata, Alhaarth ou Dr Devious. Richard Hannon Jr, fils et assistant de Richard

Hannon, livrait d’ailleurs quelques indices concernant les futurs engagements

du cheval : « King Torus a été très impressionnant, d’autant plus qu’il devait

rendre trois livres à ses rivaux. Il devrait probablement courir le Racing Post

Trophy ou les Dewhurst Stakes, maintenant. Nous pensions aussi à une course en

Italie, mais après la performance d’aujourd’hui, nous allons certainement

passer outre cette possibilité. Richard Hughes disait qu’il n’avait jamais fini

aussi vite sur cette piste dans une course sur 1.400m.”

STENTORIAN COURAGEUX

Pour

son premier essai au niveau Groupe, Stentorian

(Street Cry) n’a pas eu une tâche facile, puisqu’il a dû emmener le

peloton – une tactique très difficile sur cette piste. Après avoir paru totalement

battu à trois cent cinquante mètres du but, le partenaire de Lanfranco Dettori

est revenu, au courage, prendre la deuxième place. « Être deuxième n’a rien de

reluisant, mais je crois que l’on ne pouvait vraiment rien faire face au

vainqueur, disait Mark Johnston, entraîneur du cheval, après la course. Stentorian est fait pour courir sur plus

long et concernant son programme, nous pensons aux Royal Lodge Stakes à Ascot.

Mais entre temps, je ne sais pas ce que nous allons lui faire courir.

Nous verrons déjà comment il a pris sa course d’aujourd’hui.

HANNON - O’BRIEN, LES HOMMES DE LA  JOURNÉE

Richard Hannon a

bien été l’homme de la journée mercredi à Glorious Goodwood. Il a remporté les

deux Groupes du jour avec King Torus (Oratorio)

et Canford Cliffs (Tagula). Mais Aidan O’Brien n’était pas loin. Deuxième avec Rip Van Winkle (Galileo) dans les Sussex Stakes

(Gr1), il est également l’éleveur 

de  King Torus sous son entité d’élevage Whisperview Trading Ldt.

DIRECTION

DEAUVILLE POUR MAJOR ART

Richard

Hannon présentait également dans cette course Major Art (Compton Place), qui se classe troisième. « Il a bien couru,

mais n’a pas paru à l’aise durant

la course, expliquait le fils

de l’entraîneur. C’est un grand

cheval qui progresse et il devrait maintenant courir une Listed à Deauville.

C’était seulement sa troisième course. »