Hambourg (de), dimanche

Autres informations / 20.07.2010

Hambourg (de), dimanche

BUZZWORD A EU LE DERNIER MOT EN ALLEMAGNE

Nous vous

l’indiquions dans notre dernière édition, Buzzword (Pivotal) a remporté le 141e Deutsches Derby (Gr1). Le représentant de l’écurie Godolphin a

décroché sa première victoire de Gr1 pour sa sixième tentative à ce niveau et

la quatrième cette année. « Nous étions très confiants avant la course et avons

toujours su que Buzzword est un cheval de

grande classe, a déclaré Diana Cooper, la représentante de l’écurie à nos confrères britanniques du Racing Post. Il a repris de la fraîcheur avec un petit break depuis Ascot

et son jockey, Royston Ffrench, lui a donné une course remarquable. » Contrairement à ce que l’on peut croire, le Deutsches Derby

n’a pas grand-chose à envier à ses

homologues britannique et français et

son gagnant est tout autant un grand vainqueur. Le Derby avait fait

le plein de partants, ils étaient vingt au départ et Buzzword s’est immédiatement

installé parmi les chevaux de tête, avant de trouver un dos. Très facile durant le parcours, mais aussi

très froid, son jockey

Royston Ffrench,

qui le découvrait à cette occasion, a commencé à l’accompagner aux bras dans le dernier virage puis est venu attaquer

l’animateur zazou (Shamardal)

dans la phase finale, pour finalement le dominer assez nettement. Ces deux chevaux s’étaient déjà rencontrés il y a deux mois à l’occasion de

la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) à Longchamp et Buzzword y devançait déjà Zazou. « Mon objectif était de bien placer le cheval dès le départ,

a confié son jockey. Une fois que j’ai

réussi à faire ça, le cheval a fait le reste. » Ces deux chevaux se sont livrés une belle lutte dans

la phase finale, qui a rapidement tourné

à l’avantage du poulain britannique.

Dans leur sillage, à deux longueurs, c’est Russian tango (Tertullian) qui a pris la troisième

place, en bénéficiant de la rétrogradation à la quatrième place de sir lando (Lando), le candidat

norvégien entraîné

par Wido Neuroth,

qui a penché sur le premier nommé aux abords du disque final.

L’AVÈNEMENT D’UN

VRAI CHEVAL DE GR1

Buzzword

est un vrai cheval de Gr1, une catégorie dans laquelle il n’a connu que deux véritables échecs,

en six ten- tatives. Le premier s’est produit dans les 2.000 Guineas

(Gr1). Alors qu’il effectuait une rentrée après plusieurs mois d’absence, il

n’a jamais pu suivre le rythme au moment de l’emballage final. Le second a eu

lieu lors du Derby d’Epsom (Gr1),

il s’est classé seulement huitième, très loin du champion anglais workforce (King’s Best). Sans cela, Buzzword se place comme l’un

des meilleurs 3ans de sa génération. À 2ans, il s’était classé troisième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) en devançant la

JdG Rising star lope de Vega (Shamardal), puis avait conclu à la

cinquième place des Dewhurst Stakes (Gr1) à

moins de deux longueurs du lauréat. Entre ses deux échecs

à Newmarket et Epsom, Buzzword était venu à

Longchamp pour se classer quatrième de la Poule d’Essai des Poulains

(Gr1), pour ce qui est sa dernière

course sur le mile. Il s’est

ensuite directement aligné sur la distance dite "classique" de 2.400m,

pour y trouver son bonheur

lors de sa troisième

tentative.

MONTEROSSO DÉÇOIT UN PEU

Favori

de l’épreuve, Monterosso (Dubawi)

l’était déjà lorsqu’il s’est engagé fin juin dans l’Irish Derby (Gr1). En

Irlande, le représentant du Cheikh Hamdan bin Mohammed Al Maktoum tentait un

pari osé, neuf jours après sa der- nière course. Il n’y a alors pas eu de

miracle et il s’est contenté de la quatrième place. Un bon accessit qui faisait

de lui le logique favori du Derby allemand et pourtant, il a une nouvelle fois

déçu. Le pensionnaire de Mark Johnston a longtemps été pris de vitesse et n’a

fait que "reculer" dans le dernier virage. Une fois dans la ligne

droite finale, il s’est bien relancé et a conclu son parcours à la septième

place, à plus de cinq longueurs de Buzzword, qu’il avait pourtant devancé de

quatre longueurs à Ascot dans les King Edward VII Stakes (Gr2).