Prix daphnis (gr3)

Autres informations / 03.07.2010

Prix daphnis (gr3)

EMERALD

COMMANDER, UN "GODOLPHIN" AMOUREUX DE LA FRANCE

Pour sa troisième sortie en France,

Emerald Commander (Pivotal) a remporté son Groupe avec une

grande assurance dans le Prix Daphnis (Gr3). À chaque fois qu’il est venu sur

notre sol, il a toujours bien couru. Deuxième de Jan Vermeer (Montjeu) à 2ans dans le Criterium de Saint-Cloud

(Gr1), il venait de terminer troisième pour sa

rentrée du Prix Paul de Moussac (Gr3). Ce jour-là, son action montrait que c’était plutôt un cheval de

piste très souple. Les pluies tombées en matinée samedi ont donc avantagé

Emerald Commander. Son entraîneur, Saeed bin Suroor, a expliqué : « Il a beaucoup

progressé depuis sa rentrée. L’assouplissement du terrain a été un réel

avantage pour lui. Nous verrons

en fonction de sa récupération, mais il est possible qu’il revienne en France pour courir le Prix Eugène Adam (Gr2), sur 2.000m. »

UN

CHRONO MOYEN

Cette

année, le Prix Daphnis a été rallongé de cinquante mètres par rapport à

l’édition précédente. Rapidement en tête, Emerald Commander a été relayé dans

la descente par Pink Gin (Kouroun).

Les deux jockeys "spécialistes des

faux

trains", Olivier Peslier et Lanfranco Dettori, étaient alors en tête. Leur

maîtrise tactique se vérifie sur le temps de la course qui est de 2’00’’72.

Même si les conditions de terrain étaient différentes et qu’il y avait deux

leaders, ce temps peut être apposé à celui de la référence sur ce parcours : le

Prix d’Ispahan (Gr1) 2010 de la JDG?Rising

Star Goldikova (Anabaa), qui l’a emporté en 1’49’’90. En moyenne

kilométrique, Goldikova est allée à 60.6 km/h et Emerald Commander à 55.1km/h.

 


 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.