Prix de dives (b)

Autres informations / 07.07.2010

Prix de dives (b)

VERTIFORMER POUR LE HAT

TRICK DE JEAN-CLAUDE  ROUGET

Et de trois ! « C’est magnifique quand ça se passe

comme ça. » C’est ce qu’a déclaré Jean-Claude Rouget, après avoir remporté les

trois premières courses de la réunion deauvillaise, mercredi. L’entraîneur

palois connaît une remarquable réussite en Normandie et en sort tous les ans

tête de liste. Cette année, après seulement deux réunions, il y a déjà glané

quatre succès. Le dernier a été l’œuvre de Vertiformer (Dynaformer) dans le Prix de Dives (B), un cheval

estimé qui avait débuté dans l’important Prix Juigné (F). « Ce cheval-là, le

sable lui a parfaitement convenu, poursuit l’entraîneur. Il m’avait déjà fait

une grosse impression à Marseille. C’est un poulain tardif, qui toise 1m75. On

va voir ce qu’on fait maintenant, en tournant les pages des livres. Comme

beaucoup de chevaux de Joseph Allen, il dispose d’origines américaines qui

jouent en sa faveur sur le sable. Joseph Allen a d’ailleurs une très bonne

jumenterie et c’est à lui maintenant de trouver les bons croisements pour bien

faire l’automne. » Vertiformer a laissé une bonne impression. Patient au cœur

du peloton, en épaisseur, il a produit son effort en pleine piste et n’a laissé

aucune chance à ses adversaires, allongeant bien ses foulées jusqu’au passage

du poteau. En retrait c’est l’attentiste Scandola (Afleet Alex), qui a le mieux fini pour s’emparer de la

deuxième place aux abords du poteau et aux dépens du favori Platinum (Azamour). Ce dernier a

constamment voyagé en deuxième position, nez au vent et il n’a jamais pu

contrer l’attaque du lauréat. Notons que Platinum a couru sa meilleure valeur

lorsqu’il s’est placé en position d’attente.

LES ORIGINES AMÉRICAINES SUR

LE SABLE

Les chevaux d’origine américaine connaissent une grande

réussite sur les pistes synthétiques. L’arrivée du Prix de Dives le confirme

encore : les deux premiers à l’arrivée sont nés d’étalons américains.

Vertiformer est un fils de Dynaformer  (Roberto), qui a remporté le

Jersey   Derby (Gr2) et Scandola est une fille d'Afleet Alex (Northern Afleet), lauréat

de trois Grs1 sur le sable et troisième du Kentucky Derby (Gr1) en 2005. Il est d’ailleurs l’un des éta- lons vedettes aux États-Unis.

LE FRÈRE DE WAR POWER

Élevé par son

propriétaire Joseph Allen, Vertiformer est le troisième produit de Tempo West (Rahy), une jument qui a

remporté trois courses

aux États-Unis. Elle est la mère de War Power (Pulpit), un cheval déjà entraîné par Jean-Claude

Rouget, qui a gagné, comme son frère, une "B" sur le sable de Deauville. En sept courses, War Power en a remporté trois et s’est

classé cinquième d’une Listed à Chantilly. Tempo

(Gone West), la deuxième mère, est à l’origine de Geefour (Dixie Union), qui s’est

classée troisième d’une Listed aux États-Unis.

Pour retrouver du caractère gras, il faut remonter à la troisième mère, Terpsichorist

(Nijinsky), qui s’est imposée au niveau Gr2, Gr3 et Listed

outre-Atlantique, avant de devenir la mère de Marry Me Do (Blushing Groom), une double lauréate

 



 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.