Prix de la porte maillot (gr3)

Autres informations / 03.07.2010

Prix de la porte maillot (gr3)

JOANNA MAÎTRISE LES MÂLES ET SES AÎNÉS

Meilleure

du lot en théorie pure, Joanna (High

Chaparral) tentait un pari audacieux dans le Prix de la Porte Maillot (Gr3).

D’une part elle était raccourcie de 200m par rapport à sa dernière sortie

victorieuse, et d’autre part elle était la seule pouliche de 3ans au départ de

ce Gr3. Depuis Nidd en 1993,

aucune pouliche de cet âge ne s’était imposée. Mais, aux courses, les

statistiques et les règles sont faites pour être malmenées et Joanna a gagné

avec beaucoup de maîtrise samedi, sans pour autant s’envoler dans la ligne

droite. Elle enregistre par la même occasion sa troisième victoire de Gr3; la

troisième sur 1.400m (Prix du Calvados à 2ans et Prix Imprudence en début

d’année).

JOANNA VERS LE PRIX MAURICE DE GHEEST

Un

peu barrée par les meilleures sur 1.600m, Joanna a réussi son test en vue du

Prix Maurice de Gheest (Gr1), à Deauville, qui devrait être son prochain

objectif d’après les propos de Jean-Claude Rouget : « Elle est brave et possède

beaucoup de vitesse. Je pense qu’il faut attendre encore un peu plus dans le

parcours avec elle. Là, on a pu voir qu’elle s’était reprise une fois devant,

pensant le travail terminé. Normalement, elle va maintenant courir le Prix

Maurice de Gheest. Je sais que c’est difficile pour les 3ans dans ce Gr1, mais

c’était déjà le cas aujourd’hui et cela ne l’a empêché de gagner ! » Joanna l’emporte

devant le valeureux Salut l’Africain (Ski

Chief). Sur son parcours, il a une nouvelle fois donné le meilleur de lui-même

tandis que Lovelace (Royal

Applause), un pensionnaire de Dandy Nicholls, gagnant de Gr2 a pris la

troisième place.

FLASH DANCE : LA NOTE

Très

mal partie, Flash Dance (Zamindar)

s’est retrouvée rapidement en dernière position. À l’entrée de la ligne droite,

son jockey, Maxime Guyon, a "sorti le clignotant" - et s’est fait un

peu "sortir" ensuite - et sa partenaire a laissé une drôle

d’impression. Elle a certes terminé d’une façon peu académique, mais elle

allait tout de même très vite, venant échouer à la quatrième place. Son mauvais

départ laisse des regrets à son entraîneur, Henri-Alex Pantall, qui nous disait

: « Je ne sais pas ce qui s’est passé au départ. Le cheval a côté d’elle dans

la stalle a bougé, alors est-ce cela qui l’a déconcentrée ? Ensuite, elle a

beaucoup  penché  pour finir. Elle est

vraiment verte et galope de façon dégingandée. C’est dommage… » Jamais plus

loin que quatrième depuis ses débuts - sur des distances allant de 1.400m à

2.100m -, Flash Dance disputait samedi son premier Groupe. Nul doute qu’avec un

peu plus de réussite, elle aura

l’occasion de refaire parler d’elle.

PIETRA SANTA : LA DÉCEPTION

Pour

son premier essai au niveau Groupe, Pietra

Santa (Acclamation) avait, comme le veut l’expression, "tout pour

elle". Elle était sur un parcours qu’elle affectionne et les pluies du

matin étaient là pour l’avantager. Vite sur la ligne de tête, elle allait bien

encore à 300m du poteau. Mais, une fois dépassée par d’autres concurrents, elle

est "passée de tout à rien". « Olivier lui a donné deux coups, mais

elle n’a eu aucune réaction, nous disait Paul Nataf, qui a acheté cette jument.

Il a bien fait de ne pas insister et nous disait que ce n’était pas la même que

la dernière fois quand elle avait gagné sur ce parcours. D’habitude, quand elle

est attaquée, elle repart, ce qui n’a pas été le cas cette fois. » L’entourage

de Pietra Santa était pourtant confiant avant l’épreuve. Mais, la jument était

dans un jour sans. « Quand je vois des épreuves comme celle-là, je suis content

de ne pas jouer aux courses », déclarait Paul Nataf avec humour.

JOANNA, DE LA PRÉCOCITÉ DE SA MÈRE

Élevée  par 

Giovanni  Faldutto  en Italie, Joanna a été la première lauréate

d’un Groupe pour 2ans d’High Chaparral en

France. Le vainqueur du Derby d’Epsom (Gr1) 2002 est connu pour donner des

sujets qui révèlent la plénitude de leurs moyens à 3ans. Joanna a démontré le

contraire en enlevant le Prix du Calvados. Elle a de qui tenir du côté maternel

car sa mère, Secrète marina (Mujadil),

s’est classée troisième de Listed à 2ans. Elle a par ailleurs donné deux

produits et Joanna est sa seule gagnante. À propos de ses origines, Jean-Claude

Rouget nous avait d’ailleurs déclaré : « C’est une fille d’High Chaparral qui

n’est pas réputé pour faire des chevaux précoces, mais je pense qu’elle a tiré

beaucoup de vitesse et de précocité de sa mère. » Joanna avait été inscrite au

catalogue de la vente de l'"Arc" 2009 Arqana, mais elle y avait été

évidemment retirée suite à l'achat d'Hamdan al Maktoum. Elle descend d'une

souche bien connue en France, celle de la "Wildenstein" Almyre, dont

sont également issus Arcangues et

Aquarelliste.



 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.