Prix de quetieville (b)

Autres informations / 01.07.2010

Prix de quetieville (b)

WAR CZAR RASSURE

SON ENTOURAGE

Il ne fallait pas condamner war Czar (Pulpit) sur sa course de Salon-de-Provence, où il n’a

été que l’ombre de lui-même. Le protégé de Jean-Claude Rouget a remporté le Prix de Quetieville

(B) en résistant jusqu’au 

bout  à  kavango  (Cape 

 Cross). « En dernier lieu, c’était une

course sans train, a expliqué Ioritz Mendizabal, elle est à oublier

complètement. Quand l'épreuve se déroule à allure

régulière, il fait sa valeur.

C’était le cas aujourd’hui. » Bien parti, il s’est immédiatement mis dans le

sillage de Patriotique (War

Chant), qui voyageait en deuxième épaisseur sur une première ligne. À la

distance, il a placé une vive attaque et n’a

plus eu qu’à contenir le retour de l’attentiste Kavango qui a toujours été vu

en dernière position avant de fournir son effort en pleine piste. War Czar avait débuté victorieusement dans

une "F" en début d’année à Fontainebleau, où il dominait des poulains

estimés comme Chasing Halos (Elusive Quality), qui a ensuite remporté une

"B" à Saint- Cloud, et iokastos

(Medicean), qui a longtemps compté parmi les meilleurs 3ans de l’écurie

de Carlos Laffon-Parias, avant de se montrer constamment

décevant en compétition. War Czar

n’était donc pas à condamner, bien

que ne partant pas avec une large confiance, compte tenu de sa dernière

performance. Peu avant son échec provençal, il avait pris la quatrième place

d’une épreuve similaire à Longchamp, dans un

lot remporté

par le regretté Mubtassim (Red

Ransom), l’un des espoirs "classiques" de Freddy Head, malheureusement accidenté à l’entraînement.

UNE FAMILLE AMÉRICAINE BIEN CONNUE

EN  FRANCE

Bien qu’issu d’une famille américaine, War Czar possède un

pedigree que l’on connaît bien en France. En effet, son grand frère, Naval Officer (Tale of the Cat) avait

été  élu JdG?Rising  Star suite  à 

sa  victoire  en debutant dans le Prix de Tancarville (F).

Il avait confirmé ensuite en remportant en fin d’année le Prix de Condé (Gr3).

C’était en 2008. Et, en 2009, Naval Officer a quitté la France. La mère de ces

deux chevaux, wandering Star (Red

Ransom), a pour sa part couru en Angleterre, puis aux États-Unis, où elle a

gagné un Gr2. Wandering Star est également la mère de wonder woman (Storm Cat), qui est la génitrice de war Officer (Grand Slam). War Officer,

qui dépendait de l’entraînement de Jean-Claude Rouget et portait également la

casaque de son éleveur, "Joe" Allen, a remporté en 2008 les Prix

Montenica et Sigy (Listeds). Enfin, Wandering Star, achetée 35.000 Guinées

yearling à Tattersalls, a eu en 2008 un mâle par war front et a une pouliche yearling par Johannesburg.