Prix jean prat  (gr1)

Autres informations / 04.07.2010

Prix jean prat (gr1)

DICK

TURPIN : « LA DEMOISELLE D’HONNEUR » DE RICHARD HANNON GAGNE

DEBARASSEE DE LOPE DE VEGA

Lorsque Dick Turpin (Arakan) a pris sa troisième

deuxième place au plus haut niveau dans les St James's Palace Stakes (Gr1) à

Royal Ascot, Richard Hannon, son entraîneur, avait déclaré que son poulain

était une fois de plus « la demoiselle d'honneur », mais qu'il ne tarderait pas

à devenir la vedette. Dimanche, dans le Prix Jean Prat (Gr1), il s'est envolé

lors de la phase finale pour empocher un premier Gr1 mérité. Il a ainsi démontré  qu'il 

était  nettement  supérieur 

à  ses  rivaux, 

la JDG?Rising Star Siyouni (Pivotal),

Hearts of Fire (Firebreak) and Co. Néanmoins, il

n'a pas pu réellement prouver qu'il avait pris l'ascendant sur son tombeur dans

la Poule d'Essai des Poulains (Gr1), Lope

de Vega (Shamardal)… Ce dernier a terminé huitième, derrière son leader

et sans conteste, il n'a pas fait sa valeur. Trop mauvaise pour être exacte, la

course de celui qui est actuellement considéré comme le meilleur poulain

français est à effacer. Quelques minutes après la course, une fois que le

poulain était rentré aux écuries, Crispin de Moubray, gérant des intérêts

hippiques du Gestüt Ammerland, propriétaire et éleveur de Lope de Vega, nous a

expliqué : « Lope de Vega est bien rentré. Il n'a pas de souci particulier. Je

pense qu'il était dans un jour sans, cela arrive parfois et ça n'enlève rien à

la qualité du cheval. C'est un poulain qui se dépense beaucoup avant ses

courses [aujourd'hui encore, le cheval était en sueur dans le rond de

présentation, ndlr] et peut-être qu'il n'a pas non plus trouvé les ressources pour

se battre dans cette épreuve qui était la troisième,au plus haut niveau cette

année. »

C’ETAIT LE JOUR DE DICK

TURPIN

Qui méritait le plus son Gr1 dans le peloton du Prix

Jean Prat ? Dick Turpin, bien sûr. Deuxième des "Guinées" de

Newmarket et d’Irlande (Grs1) et encore deuxième dans les St James’s Palace

Stakes (Gr1), il a été de tous les grands combats à 3ans. Et il a à chaque fois

répondu présent. Lope de Vega s’étant retiré de l’équation du Prix Jean Prat à

trois cent cinquante mètres du poteau, Dick Turpin s’imposait comme la solution

la plus évidente. Présent dimanche, son propriétaire, John Manley, était très

content de voir son cheval gagner enfin son Gr1 et nous disait : « C’est un

grand moment pour moi. Enfin, c’était le jour de Dick Turpin. Il le méritait

bien ! Le cheval a vraiment été formidable. Regardez, il y a quatre longueurs à

l’arrivée. » Concernant le programme de son cheval, il nous expli- quait : «

Nous verrons avec son entraîneur, mais nous tenterons peut-être les Sussex

Stakes (Gr1, 28/07, 1.600m, à Goodwood). Ensuite, peut-être le Prix du Moulin

de Longchamp ou le Total Prix de la Forêt. »

SIYOUNI A MÛRI

Placé dans la deuxième moitié du peloton, Siyouni

(Pivotal) est apparu décontracté, lui qui avait l'habitude d'être toujours un peu

allant. Même si le rythme de la course, soutenu, était là pour l'aider, son

attitude a prouvé qu'il avait mûri, un important progrès pour la suite de son

programme. Le meilleur 2ans français l'an dernier a encore beaucoup de qualité

à 3ans. Seulement, il n'avait pas   pu encore le démontrer par les résultats cette

année. Malheureux dans la Poule d'Essai

des Poulains (Gr1), il a été enfermé, il n'a pas eu un bon

parcours dans les St James's Palace Stakes

(Gr1 – 4e) où il devait revenir à l'extérieur sur la piste de Royal Ascot. Son entraîneur, Alain de Royer Dupré,

nous a confié : « Aujourd'hui, il

confirme sa classe. Le gagnant était bien au-dessus de lui, mais mon poulain

court bien. Aujourd'hui, pour la

première fois, il n'était pas allant ; le problème avec lui vient peut-être du petit manque de tenue. Nous

n'irons pas à Deauville et il fera très certainement sa rentrée à Longchamp. » Le Prix du

Moulin de Longchamp (Gr1) sera en effet le théâtre de la rentrée du poulain

de Son Altesse Aga Khan qui, après un aller et retour en Angleterre, et cinq

courses disputées depuis fin avril,

a maintenant besoin

d'un peu de repos.

HEARTS OF FIRE,

DANS UN JOUR MOYEN

Dans la presse anglaise, l’entourage d’Hearts of Fire (Firebreak) avait prévenu

: « Le cheval arrive à 110% sur le "Jean Prat" qui est l’épreuve que

nous avons visée ! » Gagnant de Gr1 à 2ans, Hearts of Fire était une bonne

chance au départ, mais il a terminé quatrième, sans être très transcendant.

Olivier Peslier, qui l’avait déjà conduit plusieurs fois au succès à 2ans, nous

racontait après la course : « Peu après le départ, je me suis fait un peu

tasser par contre- coup. Ensuite, comme le rythme de la course a été rapide et

régulier, cela a émoussé la pointe de vitesse du cheval, qui n’a pas mis le

coup de reins qu'il a d’habitude. »

DICK TURPIN OFFRE UN COUP

D’ÉCLAT À SON PÈRE, ARAKAN

Entré au haras en 2006, Arakan réalise un coup d’éclat avec Dick Turpin, issu de sa

première production. Pourtant, Arakan n’avait pas des performances de très haut

niveau. Ses meilleures victoires ont été acquises au niveau Gr3 et il n’a

jamais réussi au niveau Gr1. Élevé et défendant la casaque Niarchos, Arakan a

couru assez longtemps. Il a débuté à l’âge de 2ans et a couru en tout

vingt-quatre fois jusqu’à la fin de son année de 5ans. Arakan est stationné à

Ballyhane Stud, où il fait la monte à 4.000€ Arakan a plutôt réussi avec ses

premiers 2ans. Avec 39 partants en 2009, il a eu 14 gagnants. Il prouve avec

Dick Turpin qu’il est améliorateur, d’autant que Merrily, la mère de Dick Turpin, est resté maiden en douze sorties

et n’était pas très bonne… Outre Dick Turpin, elle a produit quatre gagnants, à

un niveau assez moyen. Dans l’ensemble, le pedigree maternel de Dick Turpin

fait surtout ressortir de la vitesse. Dick Turpin a d’ailleurs débuté

victorieusement au mois de juin de ses 2ans. Merrily est une sœur de Deep Finesse, qui a remporté le Prix

du Bois (Gr3) en 1996 devant nombre

Premier. On retrouve également dans son pedigree des noms de sprinters

comme Monsieur Bond ou River Falls.

 


 



 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.