Prix soya (d)

Autres informations / 30.06.2010

Prix soya (d)

MAMBIA

OUVRE SON PALMARÈS DE BOUT EN BOUT

Favorite

de l’épreuve, Mambia (Aldebaran)

n’a pas failli et a remporté facilement le Prix soya (d). La  2ans de Joël Boisnard a voyagé en tête puis a

laissé sur place ses quatre adversaires lorsqu’elle a placé une deuxième

accélération à cent cinquante mètres du but. « ce n’était pas facile, a déclaré

davy Bonilla. La pouliche était un peu tendue, ce qui complique tout dans les

courses en ligne droite. J’ai été accompagné toute la course par un  cheval qui ne voulait pas vraiment aller

devant, tout en roulant à bonne allure. Je pense qu’on a fait un bon chrono. »

1'25"60 ; c’est le temps affiché à l’arrivée, ce qui est à peu de chose

près le même chrono que le Prix Pharel (d), pendant masculin du

"soya". mambia avait fait ses gammes dans l’ouest, où son mentor

exerce, puis avait ouvert son palmarès à saint-cloud il y a trois semaines.

cette grande pouliche alezane est à l’aise sur les hippodromes parisiens et

s’est offert un deuxième succès consécutif. elle monte progressivement les

échelons et semble disposer d’encore un peu de marge, d’autant plus qu’elle n’a

pas eu un parcours parfait. dans son proche sillage, à seulement une longueur

et demie, like afleet (Afleet

Alex) a pris une bonne deuxième place et ne devrait pas tarder à ouvrir son

palmarès. Les trois protégées de cédric Boutin se sont partagé les accessits

d’honneur. c’est irish chope (indian

rocket), la seule qui avait déjà couru sur 1.400m, qui a pris la troisième

place, après avoir navigué dans le sillage de la lauréate.

UN MÉLANGE DE TENUE ET DE VITESSE

élevée par le

Haras du mâ, mambia est le cinquième produit de sa mère, algoa (common Grounds), qui compte

deux victoires dans sa carrière. Parmi ses produits se trouve la galerna (Hernando), qui, pour

l’entraînement de Yan durepaire, a gagné les oaks espagnoles. Algoa est une

fille d’atlantic Blue, qui n’a

pas couru, mais est la génitrice d’incanto

dream (Galileo), lauréat du Prix maurice de nieuil (Gr2) et deuxième du

Prix du cadran (Gr1) en 2008. elle a également produit atlando (Hernando), gagnant du Prix de Boulogne (L) et placé de

Gr2 et de Gr3. enfin, la troisième mère de mambia est Hail atlantis (seattle slew), gagnante des oaks de santa Anita

(Gr1) et deuxième mère du sprinter stern

opinion (mizzen mast), lauréat en débu-

tant du

Prix Yacowlef (L).