Absences et repli à deauville

Autres informations / 14.08.2010

Absences et repli à deauville

Ce vendredi inaugural a vu l'absence totale de

Shadwell (le plus important acheteur de 2009) et l'intervention très réduite de

John Ferguson qui s'est fait adjuger trois yearlings à prix bien raisonnables.

Si l'on ajoute l'effacement de l'intervention de SKAS (Arabie Saoudite), les

chiffres baissiers de ce vendredi s'expliquent très simplement et mécaniquement

par ces défections, pour l'instant étonnantes.Nulle vente internationale ne

peut espérer atteindre ses objectifs si la famille Maktoum n’est pas sur le

terrain. Seuls deux lots ont dépassé la barre des 500.000€ contre neuf l’année

précédente. De ce fait, la baisse de plus de 30% de la moyenne et de plus de

20% de la médiane est normale. Cependant, on notera que le pourcentage de

vendus reste identique à l'année dernière, ce qui est facteur encourageant pour

les jours à venir : un marché de "remplacement" a su fonctionner dès

le premier jour. Après cette secousse qui nous ramène vers la

configuration de 2007, nul doute que les prochains jours seront différents dans

la mesure où le marché s'ajustera à cette nouvelle donne qui devrait permettre

aux intérêts français de pouvoir intervenir avec succès. Il est difficile de

tirer des conclusions sans observer le déroulement de la vente de samedi où de

nombreux yearlings attractifs seront présentés. Et espérons peut-être la

reprise des Maktoum qui ont toujours été fidèles à Deauville. Le top price de la vente (lot 29)

a été la pouliche par Galileo et

Clara bow, propre sœur d’age of aquarius, qui réalisa le top

price de cette vente en 2007 à 1,4M€ et a depuis été placé de Gr1 à deux

reprises. Elevée au Haras du Berlais

et présentée par le Haras d’Etreham, elle a été achetée 600.000€ par Charlie

Gordon-Watson après avoir été rachetée 650.000€ lors de son passage sur le ring

 



 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.