De nouveaux acheteurs attendus à deauville

Autres informations / 11.08.2010

De nouveaux acheteurs attendus à deauville

LE BUZZ DES VENTES

D’après

nos informations, plusieurs nouveaux acheteurs sont attendus à Deauville. Il y

a d’abord une petite poussée des pays de l’Est. Il s’agit d’investisseurs qui

ont déjà leurs couleurs, mais pas encore de chevaux en France. Il y aurait

aussi quelques nouveaux Japonais. Ceux-ci ont toujours été plus ou moins

présents et actifs. Deauville est une destination qui leur est chère. Arqana

est repartie à l’assaut de ce marché avec au moins une visite par an. Et la

hausse du yen par rapport à l’euro joue aussi un rôle important (lire par

ailleurs). Il y a également un peu d’intérêt du côté australien et un nouvel

acheteur turc.

LE RÔLE POSITIF DES TAUX DE CHANGE

Cette

année devrait voir une plus grande activité des acheteurs japonais. Notamment

parce que le yen retrouve un taux de change intéressant par rapport à l’euro.

En août 2008, l’euro était 45% plus cher pour les détenteurs de yens, ce qui

rendait quasiment impossible un achat sur le marché français. Et en 2009,

l’euro était encore 22% plus cher que cette année. Ce qui veut dire que, pour

un Japonais, un yearling sera 22% moins cher à prix égal. Le même mécanisme,

largement lié à la baisse de l’euro, se vérifie avec le dollar : 13% plus cher

en 2008 et 7% plus cher en 2009. Mais la différence est moins marquée car le

dollar s’est moins ressaisi que le yen – crise oblige.

RAMADAN : IMPACT OU PAS  ?

La

direction d’Arqana ne croit pas à l’impact du Ramadan sur les ventes de Deauville,

même si les clients arabes sont, en France comme ailleurs, d’importants

acheteurs. Certes, le Cheikh Hamdan ne devrait pas être là (l’incertitude sur

la présence ou non du Cheikh Mohamed). Mais les équipes des deux frères ont

largement inspecté les yearlings dans les haras. Angus Gold (pour Shadwell) est

à Deauville depuis dimanche. Et John Ferguson (pour le Cheikh Mohamed) est

attendu aujourd’hui.

PREMIÈRE VISITE DU BOSS DE KEENELAND

Nick

Nicholson, le PDG des Keeneland Sales (les plus grandes ventes du monde) sera

présent pour la première fois de sa vie à Deauville. C’est Louis Romanet, dont

il est l’ami, qui l’a pré- senté à Eric Hoyeau lors de la soirée qui clôturait

la Breeders’Cup à Santa Anita. Il avait promis aux deux Français de venir visiter

notre pays et il a tenu parole. Il s’intéresse notamment au vertueux modèle

économique des courses françaises.

LES YEARLINGS SONT LÀ

Les

premiers yearlings sont arrivés lundi soir sur le site Elie de Brignac. Hier

mardi, les chevaux ont continué à arriver. Mais les visites étaient encore

assez rares. Les premiers clients sont plutôt attendus pour aujourd’hui

mercredi.

MOYGLARE STUD DE RETOUR À DEAUVILLE

Depuis

plus de trente ans, Moyglare Stud n’avait plus présenté de yearling à

Deauville. Cette absence prend fin cette année, un mois avant le centième

anniversaire de Walter Haefner, propriétaire du haras. Deux yearlings seront

présentés par Moyglare Stud. Le numéro 25, un mâle par Elusive Quality, et le numéro 160, un mâle par Mr. Greeley. Fiona Craig, conseillère

du haras, sera présente à Deauville.

 

 

 

 



 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.