Doncaster redonne le moral aux ventes europeennes

Autres informations / 27.08.2010

Doncaster redonne le moral aux ventes europeennes

Les ventes DBS de

mardi et mercredi se sont terminées sur une note très positive puisque le prix

moyen global a progressé de 3% pour atteindre environ 27.000£, avec un

excellent taux de vendus de 81%, dans un format qui n'avait pas été réduit sur

l'année dernière, contrairement à toutes les ventes dans le monde qui tendent à

réduire leur offre pour raffermir le marché. Cet excellent résultat, non

seulement rassure quant à une éventuelle débandade du marché anglo-saxon, mais

donne de grands espoirs pour Arqana octobre qui est une vente très comparable à

celle de Doncaster.

"UN ELUSIVE CITY" FAIT LE TOP

Le top du deuxième

jour a été réalisé par un produit d'Elusive City, un étalon confirmé qui fait

depuis cette année la monte en France au Haras d'Etreham. Il a été acquis par

Sir Robert Ogden qui a été le grand acheteur de ces  ventes après avoir brillé à  celles d'Arqana Deauville. Ce poulain était

superbe et puissant, ressemblant à son père, et muni d'un pedigree vide sur

les  deux 

premières générations. Il avait pourtant déjà fait 40.000€ foal à Goffs

novembre et l'œil de Paddy Twomey l'avait

repéré. Selon l'avis général, il se déplaçait très bien et cela a suffi, malgré

son pedigree "limite",

pour réaliser le top du jour à 120.000£, ce qui de toute évidence est à mettre

au crédit de son père. Les deux grands acheteurs

ont été Sir Robert Ogden, donc,

mais aussi Peter Doyle Bloodstock ; le premier a acheté six yearlings, se concentrant dans les tous premiers prix, le

second a réussi le score de vingt-huit yearlings achetés à un prix moyen de

43.000£. Ces deux familiers de Deauville, qui recherchent des vrais chevaux de

course, représentent le tissu des acheteurs des ventes européennes : l'un est

un grand propriétaire qui vient de l'obstacle et qui, sur le tard, tente de

briller au plus haut niveau dans le plat, le second forme avec son fils Ross,

une équipe dynamique et profes- sionnelle de courtage qui a de nombreux clients

répartis dans toute l'Europe. un très bon taux de vendus. Il est clair que le taux de vendus à 81% témoigne de la

possibilité de vendre des yearlings, sélectionnés sur le modèle, à de nombreux

clients différents. Ce qui signifie qu'il existe en Europe une demande sérieuse

pour des chevaux de course solides et compétitifs.

Ce sont ceux-là qui se sont vendus à Doncaster et qui le seront à Arqana

Octobre. Comme quoi, le recul de Deauville Arqana est à attribuer à la

difficulté de vendre cher des yearlings quand les clients arabes sont absents de la scène,

mais il ne signifie en rien une baisse du cœur du marché.