Pourquoi le grand prix de deauville n’est pas une préparatoire à l’"arc

Autres informations / 27.08.2010

Pourquoi le grand prix de deauville n’est pas une préparatoire à l’"arc

Deauville propose son Grand Prix pour son

dernier dimanche de course du meeting estival. Un Gr2 long de 2.500m qui est

placé à cinq semaines du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), un délai idéal

pour courir le championnat du monde des pur-sang. Pour les 3ans, cette course

peut constituer un bon tremplin. Quand ils y participent, ils ont un avantage

au poids non négligeable puisqu’ils ne doivent porter que 53,5 kilos. Et à la

fin août, ils sont suffisam- ment matures pour affronter leurs aînés. D’ailleurs,

au regard du palmarès, on remarque que ce sont les 3ans qui obtiennent les

meilleurs résultats ensuite dans l’"Arc", à l’image de cherry mix (Linamix), deuxième de

l’"Arc" 2004 ou de swain (Nashwan),

troisième de l’édition de 1995. Les chevaux d’âge n’ont pas les mêmes résultats

: califet (Freedom Cry) est le

seul à avoir fini dans les quatre premiers lors des vingt dernières éditions.

Mais au total, seulement cinq 3ans et huit chevaux d’âge ont pris part à

l’"Arc" suite à leurs 

sorties  dans  le 

Grand  Prix de Deauville. Car

cette épreuve n’est pas une préparatoire à l'"Arc". 71% des chevaux

ayant fini dans les trois premiers du Grand Prix évitent la grande course

française (palmarès ci-après). La

piste est hachée en fin de meeting et lourde

: certains bons chevaux peuvent ne pas s’y adapter et des entraîneurs

préfèrent ne pas courir leurs chevaux sur les terrains abîmés de fin de

meeting. À cause de sa  position dans le calendrier, le Grand Prix entre également

en concurrence avec le Grand Prix de Baden-Baden, un Gr1 sur 2.400m qui se

dispute une semaine seulement après le

Gr2 normand. Et nombre de chevaux comme marienbard (Caerleon) en 2002 préfère

préparer l’"Arc" en passant par l’Allemagne. La date du Grand Prix

est donc à la fois un avantage et un désavantage.



 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.