Prix de la cauvinière (b) : bling brille de mille feux

Autres informations / 22.08.2010

Prix de la cauvinière (b) : bling brille de mille feux

Dans un lot qui semblait homogène sur le papier, un cheval est sorti nettement du lot, Bling (Kingsalsa). Le pensionnaire de Christophe Ferland a surclassé l’opposition pour s’imposer avec plusieurs longueurs d’avance sur ses rivaux dans le Prix de la Cauvinière (B). « C’est un bon cheval, un très bon cheval même, nous a confié Christophe Ferland. Stéphane [Pasquier, son jockey] le connaît bien et l’a parfaitement monté. Il a fallu trouver les boutons avec ce cheval, ça n’a pas été facile, la dernière fois il était constamment dans le rouge et n’a jamais pu accélérer, la distance était trop courte pour lui. C’est un vrai cheval de 2.000m, on avait essayé sur cette distance en fin d’année de 2ans, mais il était encore trop tendre. Le cheval a fait un truc aujourd’hui et on va peut-être tenter quelque chose à l’étranger. » Bling a pris l’avantage dans la ligne d’en face et a imprimé son train, en entrant dans la dernière ligne droite il a accéléré sèchement et a tout de suite décroché ses adversaires. Sans jamais faiblir, il n’a fait qu’accroître son avance pour finalement passer le disque final avec cinq longueurs d’avance sur ses poursuivants. Timepecker (Dansili) s’est chargée de régler le sprint du peloton devant une autre fille de Dansili, Aditi.

UN PETIT-FILS DE BRILLIANCE

Élevé par l’Ecurie Skymarc Farm, Bling a été acheté 1.500€ yearling par Frédéric Sauque. Sa famille possède en effet peu de black-type, mais Bling est tout de même le petit-fils de Brilliance (Priolo), gagnante du Prix Saint Alary (Gr1) avant de prendre la troisième place de la Poule d’Essai des Pouliches, des Oaks irlandaises et du "Vermeille" (Grs1) sous l’entraînement de Pascal Bary. Dans le "Saint-Alary", la représentante de la casaque Skymarc Farm, son élevage, était encore invaincue et elle s’était montrée très supérieure à ses rivales sous la monte d’Olivier Peslier qui remplaçait alors Sylvain Guillot, à pied. Brilliance est l'un des quatre gagnants de Gr1 de Priolo, parti à la retraite   l'an dernier à 22ans.