Prix de la tripière d’or (prix des herbages - f) : bubble chic s'assagit

Autres informations / 25.08.2010

Prix de la tripière d’or (prix des herbages - f) : bubble chic s'assagit

Bubble chic (Chichicastenango) était chuchoté au départ du Prix des Herbages (F) et il a réussi à gagner son maiden en se montrant un peu plus sérieux et appliqué que lors de ses deux autres sorties. C'est un poulain qui a un peu de qualité mais aussi du caractère, et ce mardi, il a fait un écart dans le tournant final. Il a su néanmoins se montrer suffisamment sage pour ne pas hypothéquer le reste de ses chances. Stéphane    Pasquier,    son    jockey,    nous  a    dit  : « En dernier lieu, à Deauville, je l'avais monté à l'arrière-garde et il avait montré un peu de caractère. Avec son entraîneur, M. Botti, nous avons donc pensé qu'il serait mieux de le placer plutôt devant et ainsi, il s'est montré plus généreux que je ne l'imaginais au départ. Finalement, je suis agréablement surpris par son comportement et s'il continue comme cela, ça peut être très bien. »La dernière course de Bubble Chic, c'était dans le Prix de Colleville (D) , à Deauville, où il avait terminé quatrième sur cinq en affrontant un tout autre lot que celui de Clairefontaine.  Il  finissait  derrière  un  poulain estimé, manhaj  (Medicean),  ainsi  qu'à  la  suite  de yarubo(Muhtathir) et polémique (Poliglote), favorite du pendant pour les femelles ce mardi. C'est une victoire vraiment méritée que Bubble Chic remporte et sur ce qu'il a fait dans cette épreuve, nul doute qu'il a encore une belle marge de progression pour s'imposer au niveau supérieur dans les mois à venir.

DE LA FAMILLE  D'ANACARDE

Bubble Chic provient de la succession de Zakaria Hakam, disparu cette année. Alessandro Botti, le fils de Gisueppe, l'a acheté aux ventes mixtes de février, à Arqana, pour 33.000€. La mère de Bubble Chic est restée maiden et son premier produit n'a pas gagné. Bubble Chic est donc son premier gagnant. La deuxième mère a donné anacarde (Anabaa Blue), lauréate du Prix Maurice Caillault (L). Il s'agit de la belle famille de rouvres (Prix Jean Prat) et de riverqueen, la cinquième mère, gagnante de la Poule d'Essai des Pouliches, du "Saint-Alary" et du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1).