Prix de la ville de sauternes (b)

Autres informations / 31.07.2010

Prix de la ville de sauternes (b)

RESULTATS

ETRETAT RETROUVE LE CHEMIN

DE LA VICTOIRE

Lauréat en débutant le 9 avril, etretat(Ke ltos) n’avait pas repassé

le poteau en tête depuis en trois sorties. Samedi, il découvrait la distance de

1.900m et le sable. Ces deux éléments nouveaux ne l’ont pas perturbé. Vite en

tête, en imprimant un train très peu soutenu, il n’a jamais été vraiment

inquiété dans la phase finale, meme lorsque Lumpaz (Okawango)  a  trouvé 

son  action pour finir. « Je ne

voulais pas aller devant, mais le cheval est sorti très vite des stalles et en

début de course le train était très peu soutenu, racontait Ioritz Mendizabal,

jockey d’Etretat. Et cette place ne m’intéressait pas, car le cheval était

anxieux derrière les stalles et aussi au canter. Mais finalement, je me suis

quand même retrouvé devant et le cheval était détendu et bien relax. Nous

avions un doute sur sa tenue. Il courait pour la première fois sur 1.900m, mais

l’allure peu sélective a joué en sa faveur. En fait, cela a fait comme si il

avait couru 1.600m. »

LE FRÈRE DE YES MATE

Élevé dans l’Aveyron par Pierre Lauga, Étretat est un

fils de Zigalixa (Linamix), une

jument dont         la consonance indique

qu’elle est issue de l’élevage Lagardère. Elle n’a pas couru mais a donné  naissance 

à trois produits dont Yes Mate (Lord of Men), une lauréate de "B"

à Compiègne pour le compte de Richard Gibson. La deuxième mère d’Etretat, Zigaura (Ziggy’s Boy) a évolué

outre-Manche. Multiple placée au niveau Groupe, cette jument précoce s’est

classée deuxième des Moyglare Stud Stakes (Gr1) et des Cherry Hinton Stakes

(Gr3) à 2ans. Etretat a été acheté à l'amiable par Paul Basquin (Haras du

Saubouas) et ses associés. Le poulain a ensuite été préparé au Haras du

Saubouas avant de passer sur le ring sous le consignment du Grand Mainguet qui

l'a vendu à Gérard 

Augustin-Normand,  par  l’intermédiaire  de 

Jean-Claude

Rouget, pour 40.000€.


 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.