Prix de pomone-haras d’etreham (gr2):  le test de pearl banks  face  à  daryakana

Autres informations / 13.08.2010

Prix de pomone-haras d’etreham (gr2): le test de pearl banks face à daryakana

Le Prix de Pomone-Haras d’Etreham (Gr2) aura valeur de test pour pearl banks (Pivotal) qui reste sur trois victoires, dont deux Listed. La protégée de François Rohaut, qui réussit une année exceptionnelle avec ses pouliches, va s’essayer au niveau Groupe pour la première fois face à une     pouliche comme la jdG Rising star daryakana     (Selkirk),     gagnante    du Hongkong Vase (Gr1) 2009. Fille de la championne pearly shells (Efisio), brillante lau- réate du Prix Vermeille (Gr1), Pearl Banks a "explosé" cette année après un début de carrière plutôt discret. Invaincue en 2010, elle a gagné ses deux courses principales avec de la marge et ne devrait pas avoir de problèmes pour tenir 2.500m. Lors de son succès dans le Prix René et Jacques Bedel  (L), Pearl Banks a dominé soberania (Monsun) qu’elle retrouvera, mais elle va surtout affronter Daryakana, qui reste la pouliche de la course. Si elle s’impose, elle aura le droit de tenter de succéder à sa mère dans le "Vermeille". Son mentor ne l’a plus courue depuis son succès lyonnais en vue de cet engagement. Et l’on peut penser que, vingt quatre heures après la victoire de la  jdG Rising star Viamedici (Medicean) dans le Prix de Lieurey (Gr3) et un an après celle d’armure (Dalakhani) dans cette même épreuve, les couleurs du Haras de Saint Pair pourront conserver leur titre.

DARYAKANA, MEILLEURE CHANCE THÉORIQUE

Invaincue à 3ans après avoir débuté tardivement, Daryakana a fait des progrès impressionnants pour remporter le Prix de Royallieu (Gr2) et le Hongkong Vase. Cette année, en revanche, la pensionnaire d’Alain de Royer Dupré n’a pu trouver le chemin du succès. Pour ses deux premiers parcours corde à gauche, à Saint-Cloud, elle a dû se contenter de la troisième place, même si elle a fourni une belle fin de course dans le Grand Prix de   Saint-Cloud(Gr1). Quatrième des King George and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), Daryakana court relativement rapprochée, mais reste la meilleure valeur de l’épreuve. Sœur du crack peintre Célèbre (Nureyev), peinture Rare (Sadler’s Wells) n’a plus été revue depuis sa huitième place dans le Prix Allez France (Gr3), où elle n’a pas eu ses aises. Capable de fins de courses étonnantes lorsque le rythme de course le permet, la pensionnaire d’Elie Lellouche a déjà bien couru à Deauville, en concluant deuxième du Prix Minerve (Gr3) 2009. Avec trois anglaises au départ, la course   devrait être sélective et Peinture Rare pourra ainsi faire sa course

HIGH  HEELED,  TOMBEUR D’HARBINGER

Trois britanniques sont au départ : high heeled (High Chaparral), eastern aria (Halling) et polly’s mark (Mark of Esteem). Au papier, High Heeled est la meilleure. La pensionnaire   de   John   Gosden   a   dominé harbinger(Dansili), vainqueur par onze longueurs des King   George and Queen Elizabeth Stakes et crédité d’un rating de 142. Certes, le protégé de Sir Michael Stoute n’était pas encore au même niveau, mais High Heeled l’avait laissé à six longueurs. C’était dans les St Simon Stakes (Gr3) en septembre dernier. Troisième du Coronation Cup (Gr1), elle a déçu dans le Grand Prix de Saint-Cloud, mais doit se racheter face aux seules femelles. Eastern Aria et Polly’s Mark viennent de finir respectivement première et deuxième des Hennessy Fillies’ Stakes (Gr3) sur 2.800m. Toutes deux passées par l’excellente école des gros handicaps anglais, elles pourraient faire parler leur tenue en début de parcours et se montrer dures à la lutte pour finir.