Prix de psyché (gr3): epoustouflante zagora

Autres informations / 05.08.2010

Prix de psyché (gr3): epoustouflante zagora

Grande favorite du Prix de Psyché (Gr3), la JDG Rising Star Zagora (Green  Tune)  a  ajouté la manière dans son succès. Peu orthodoxe certes, puisqu’elle  a  gêné l’autre JDG Rising  Star de la course Pearl away (Gold Away), mais son accélération dans les 150 derniers mètres a été vraiment décoiffante. Contrainte de très longtemps  patienter  derrière un rideau de pouliches, elle avait tellement de "gaz" que cela l’a amenée à se créer une ouverture un peu brusquement. Un parcours que résume bien Ioritz Mendizabal, jockey de Zagora : « Nous avons trouvé l’ouverture à 250m du but et Zagora avait tellement de gaz que je n’ai pas eu besoin de la solliciter. Elle s’est un peu précipitée et nous avons mis un coup à la pouliche de Stéphane Pasquier malgré moi. Dans le Prix de Diane, elle a péché par manque de tenue. Il faut attendre au maximum avec elle et faire en sorte qu’elle soit bien détendue. Cela fait vraiment plaisir de monter des chevaux comme cela, d’autant que Zagora fait un drôle de truc. » Cette victoire de Groupe permet également à Ioritz Mendizabal de fêter de la plus belle des façons un heureux événement ; samedi, il est devenu  papa  d’une petite fille.

UNE VICTOIRE AU BON MOMENT

Achetée 95.000€ en août 2008 à Deauville - vendue par le Haras des Capucines à Suprina - Zagora aura son propre frère qui passera sur le ring lors des prochaines ventes d’août. Il s’agit du lot 214 et il est présenté par le Haras des Capucines.

BIKINI BABE RASSURE

Lauréate de son maiden à 2ans, Bikini Babe (Montjeu) a tenté l’expérience de Meydan en revenant avec une deuxième place dans les Oaks (L). Elle a connu un long passage à vide ensuite, mais sa deuxième place de samedi la montre sur le bon chemin. Longtemps dernière, elle a très bien fini, en pleine piste, sous la selle de Dominique Bœuf. L’entourage de la pouliche était très content et racontait après la course : « Nous sommes ravis de sa performance. Dominique Bœuf nous a dit qu’elle avait du gaz pendant tout le parcours. Au final, elle est seulement battue par une jument de Gr1. Après son hiver à Dubaï, elle a eu du mal à revenir à son meilleur niveau. Mais avec l’été, elle est beaucoup mieux et on espère bien lui faire remporter son épreuve de Groupe. »

LA FAMILLE DE TITUS  LIVIUS

Élevée par Éric Puerari et Oceanic Bloodstock (Michel Zerolo), Zagora provient des ventes Arqana d’août 2008, où elle a été acquise 95.000€ par Suprina. Sa mère, Zaneton (Mtoto), qui n’a pas couru, a donné deux produits avant Zagora. Elle est la génitrice de Party Lover (Tobougg), entraînée par Myriam Bollack-Badel, et qui a succédé à West Wind (Machiavellian) au palmarès du Prix de La Chapelle-en-Serval (B). La deuxième mère, Party Zane (Zafonic), s’est placée de Listed sur le sprint. La troisième mère, Party Doll (Be My Guest) est triple gagnante de Listed et s’est placée au niveau Gr3. Party Doll a donné au haras trois chevaux black type, dont l’étalon titus Livius  (Machiavellian). Quelques jours après la victoire de Zagora à Deauville, sa sœur par enrique    a été achetée aux ventes Arqana par Alain Decrion pour 140.000€.

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.