Prix de vire (b): mission accomplie pour fred  lalloupet

Autres informations / 19.08.2010

Prix de vire (b): mission accomplie pour fred lalloupet

Fred lalloupet (elusive city) a parfaitement tenu son rôle de favori en remportant le prix de vire (b) ce mercredi à deauville. Les six partants sont allés extrêmement vite dans un terrain jugé souple et la course s’est finalement résumée en un match à trois. Fred lalloupet a résisté jusqu’au bout à la   très bonne fin de course de late romance (storm cat), tandis que chantilly rock (rock of gibraltar), qui a été très menaçante à deux cents mètres du poteau, a un peu cédé aux abords du poteau. « j’ai eu un bon parcours dans le sillage des leaders, a confié christophe soumillon. J’ai pu me décaler aux cinq cents mètres et je suis venu facilement. Il a fallu être courageux jusqu’au bout, parce qu’on est sorti tôt. Le cheval est assez lymphatique et lorsqu’il est devant, il a tendance à se relâcher. Il est assez facile et devrait tenir jusqu’à 1.400m. » désormais lauréat d’une "b", la voie des listeds s’ouvre à lui. « je ne peux pas dire s’il a le niveau pour courir ce type de course, poursuit son jockey. Il se reprend une fois devant alors c’est difficile   à dire. C’est lui qui nous le montrera en temps voulu. » fred lalloupet tournait autour de son premier succès à ce niveau. Lorsqu’il évoluait sur le mile, il avait pris deux bons accessits en région parisienne et a depuis été orienté sur des épreuves de vitesse pure. Dans ce type de tournoi, il s’est toujours montré exemplaire et méritait de trouver son bonheur à ce niveau. En dernier lieu, il avait été très malchanceux à ce même niveau et avait été contraint de naviguer avant de trouver son jour. Il avait alors remarquablement fini dans le sillage de kermiyan (green desert). Le sprint réussit bien au pensionnaire de david smaga qui avait ouvert son palmarès il y a un mois à maisons-laffitte sur cette même distance. L'entraîneur devrait courir fred lalloupet dans le prix du petit couvert (gr3).

 LE FRÈRE DE MON POTE LE GITAN

L’élève de maurice lagasse, fred lalloupet, est né du miler elusive city qui lui a apporté beaucoup de vitesse et de firm friend (affirmed), une jument qui s’est exprimée sur des distances comprises entre 1.200 et 2.000m. Firm friend est passée entre plusieurs mains et s’est imposée au niveau listed avant de participer à la poule d’essai des pouliches (gr1), où elle a fini à la septième place sur huit, pour un entraînement italien. Après quelques bonnes performances au niveau groupe et listed en italie, elle a ensuite rejoint la france et les boxes de david smaga ainsi que les couleurs de maurice lagasse. Elle s’est alors illustrée en prenant la troisième place du prix de la porte maillot (gr3) notamment. Au haras, elle est devenue la mère de mon pote le gitan (thunder gulch), qui a lui aussi participé à la poule d’essai, s'y classant sixième. Précoce, il avait pris la troisième place du prix de cabourg (gr3) à 2ans. Mon pote le gitan a finalement mis un terme à sa carrière sur une victoire de listed, en remportant le prix servanne (l) à chantilly, sur la distance de 1.100m, comme son frère aujourd’hui. En  remontant  son  pedigree,  on  retrouve  magic  ring (green desert), qui avait pris la troisième place du prix de l’abbaye de longchamp (gr1) à seulement 2ans.