Prix des roches noires (b): havane smoker sort de l’ombre

Autres informations / 09.08.2010

Prix des roches noires (b): havane smoker sort de l’ombre

Attraction du Prix des Roches Noires (B), Prairie star (Peintre Célèbre) éclipsait l’opposition dans les jours et même les minutes précédant le départ de la course. Mais, dans la phase finale, il a dû laisser filer « un avion de chasse » [ce sont les mots de Christophe Soumillon, ndlr] nommé Havane smoker (Dubawi). Brillant en début de course, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget a ensuite montré beaucoup de vitesse pour s’imposer très nettement, en bon cheval. Il possède un vrai physique de miler et détient à l’évidence le niveau "Groupe". Autant de raisons qui, associées à son style très convaincant, nous incitent à lui décerner une JdG Rising star. Avec ce succès, Havane Smoker se retrouve invaincu en trois courses. Un parcours sans fausse note, qui a commencé à Toulouse avant de se poursuivre à Mont-de- Marsan. Avec le recul, on s’aperçoit qu’Havane Smoker ne gagnait pas de loin dans des lots plutôt moyens. Ce   vendredi, donc, était le jour de l’éclosion devant la France entière d’un bon cheval. Un bon cheval que l’on pourrait d’ailleurs revoir à Longchamp dans le Prix des Chênes (Gr3). C’est ce qu’évoquait son entourage, à chaud. Plus tard, Jean-Claude Rouget expliquait également : « Il a fait ce qu’il a voulu. C’est un cheval très maniable, qui possède un bon mental et une bonne accélération. Également, son père produit bien et ses origines maternelles sont bonnes. Christophe Soumillon m’a dit que c’était un "avion de chasse". Moi, même si c’est la moitié d’un, cela me conviendrait ! » Le moment Havane Smoker a également été impressionnant, c’est lorsque Christophe Soumillon l’a relâché à cent cinquante mètres du poteau. Prairie Star est alors revenu un peu sur lui, mais le pensionnaire de Jean-Claude Rouget a su remettre un coup de rein. Aussi, son temps partiel entre quatre cents mètres et deux cents mètres du but – 10’’70 – sort aussi de l’ordinaire.

DANIEL-YVES TRÈVES, L’HOMME DE LA JOURNÉE

Propriétaire depuis de nombreuses années, Daniel-Yves Trèves a connu une belle journée vendredi. Havane Smoker lui apporte de beaux espoirs en gagnant avec classe le Prix des Roches Noires et, une demi-heure plus tard, un autre de ses représentants, Balian (Refuse to Bend), s’est envolé dans le Prix du Phare, un selling pour 3ans. Entre ces deux succès, Daniel-Yves Trèves a eu le temps de nous raconter : « C’est Jean-Claude qui a acheté Havane Smoker en octobre à Tattersalls. Depuis le printemps déjà, il nous dit que ce cheval sort de l’ordinaire. Et aujourd’hui, Havane Smoker passait un vrai test, car ses lignes en province n’étaient pas si bonnes, en fait. Mais, finalement, il confirme tout le bien que l’on pensait de lui. C’est un cheval vraiment facile, qui a un bon moral et un bon tempérament. »

DEUX BONS 2ANS POUR LA CASAQUE  TRÈVES

Havane Smoker n’est pas le seul espoir qui porte la casaque Trèves actuellement. « Il y a aussi My Name is Bond, nous rappelait Daniel-Yves Trèves. Il vient de gagner le Criterium du Béquet et devrait s’orienter vers le Prix de la Rochette, un Gr3 à Longchamp. » L’an dernier, la casaque Trèves avait brillé au plus niveau avec Never on sunday (Sunday Break), gagnant du Prix d’Ispahan (Gr1). Désormais, il est aux États-Unis, chez Patrick Biancone, mais « il a eu des problèmes tendineux, nous apprenait Daniel-Yves Trèves. Il devrait être revu en octobre, peut-être à Belmont Park. »

UN PALMARÈS QUI PARLE POUR HAVANE SMOKER

Le Prix des Roches Noires compte parmi les bonnes "B" du meeting de Deauville.Literato (Kendor, 2006), vainqueur des Champion Stakes (Gr1) 2007, musketeer (Acatenango, 2004), deuxième des Man O’War Stakes (Gr1) 2009, et diamond Green (Green Desert), deuxième des St James’s Palace Stakes (Gr1) 2004, ont tous remporté cette course "B". Mais le meilleur gagnant reste sans conteste Peintre Célèbre (Nureyev), qui avait débuté victorieusement dans cette épreuve en 1996.

PLUS DE PEUR QUE DE MAL POUR ÉLIE LELLOUCHE

Entraîneur de Prairie Star, Élie Lellouche a eu une bien mauvaise surprise au retour de son cheval aux balances. Visiblement très chaud, Prairie Star a donné un coup de pied dans les jambes de l’entraîneur, qui a dû être emmené sur une chaise à l’infirmerie. D’après les nouvelles que nous avons pu obtenir, Élie Lellouche souffrirait d’hématomes, mais était sur pied en fin d’après-midi. Concernant son cheval, on peut penser, comme son pedigree l’indique et vu la façon dont il a couru, qu’il sera bien à l’avenir avec plus de distance.

UNE TROISIÈME MÈRE GAGNANTE DE  "L’OPÉRA"

Élevé et vendu par Meon Valley Stud, un des top-haras anglais, Havane Smoker est un fils de dubawi, qui réalise une grande année et est, notamment, le père de makfi. Havane Smoker a été acheté  40.000 Guinées à Tattersalls en octobre 2009. Côté maternel, la mère d’Havane Smoker, Ballet Ballon, a gagné une course à 3ans. Elle avait produit avant lui Red amy   (Hawk  Wing),  encore  maiden  et  vendu   48.000 Guinées en octobre 2008. Vendu 1.000 Guinées en juillet 2010, il est passé sous l’entraînement de Michael Bell. Bella Ballerina (Sadler’s Wells), deuxième mère d’Havane Smoker, n’a rien produit de notable, mais elle est la sœur du bon stagecraft, champion older horse en Europe en 1991 et gagnant des Prince of Wales’s Stakes (Gr2 à l’époque) à Royal Ascot et deuxième des Eclipse Stakes (Gr1). Bella Ballerina et Stagecraft sont des produits de Bella Colora, gagnante du Prix de l’Opéra (Gr2 à l’époque), ainsi que troisième des 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.