Prix du calvados–haras des capucines (gr3) : mambia gagne son ticket pour le "marcel boussac

Autres informations / 21.08.2010

Prix du calvados–haras des capucines (gr3) : mambia gagne son ticket pour le "marcel boussac

« Nous n’avons plus le choix : il va falloir courir le Prix Marcel Boussac. » En remportant le Prix du Calvados-Haras des Capucines (Gr3), mambia (Aldebaran) a gagné son billet pour le Prix Marcel Boussac (Gr1), le Critérium des Pouliches, comme l’a expliqué son entraîneur Joël Boisnard après l’arrivée. Le professionnel s'est ainsi offert le deuxième Groupe de sa carrière et le premier avec un 2ans. Mambia est une pouliche un peu tendue comme nous l’a rappelé Pascale Ménard (animatrice du Haras du Mâ), son éleveur : « Dès qu’elle arrive sur l’hippodrome, elle est tendue. Elle sait ce qu’elle a à faire. Une fois en course, elle est facile. » Lauréate du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L), Mambia s’est déclenchée à la fin du printemps alignant trois victoires consécutives. En constant progrès, elle doit posséder encore une petite marge de progression. « Je pensais avoir une bonne chance  dans  cette  course,  donc  nous  l’avons couruaujourd’hui, nous a expliqué Joël Boisnard. C’est une pouliche très dure qui a un tempérament formidable. Elle monte de course en course. » Et l’entraîneur a eu raison de courir d’autant plus qu’à 2ans, les valeurs sont mouvantes et sa pouliche étant en plein   progrès,   elle  pouvait légitimement ambitionner les premiers rôles. D’autant plus qu’elle possède beaucoup de métier ce qui a pu faire la différence ce samedi.

MISS FIFTY SE GÈRE DE MIEUX EN MIEUX

Un peu électrique à ses débuts, Miss Fifty s’amende de course en course à l’instar de son père Whipper (Miesque’s Son). Elle a réalisé la meilleure sortie de sa carrière en terminant deuxième de ce Gr3 après avoir longtemps attendu. En évoluant cachée, elle peut tenir le  mile et tenter sa chance face à l’élite des pouliches de 2ans à l’automne. Troisième, Fork handles (Doyen) a été vue rapidement au premier rang. Tenace, la partenaire de Gérald Mossé n’a jamais vraiment cédé continuant à son rythme. « Son jockey [Gérald Mossé, ndlr] pense que Fork Handles est une pouliche dure, nous a déclaré Lesley White, représentant de Mick Channon. Nous allons voir comment elle rentre pour décider de la suite de sa carrière. »

UNE NIÈCE D’INCANTO DREAM

Pascale Ménard nous a raconté l’histoire de son élève : « La famille de Mambia allie vitesse et tenue et la pouliche devrait tenir 1.600m. J’ai acheté sa mère Algoa, pleine de Mambia, aux ventes de Keeneland pour 62.000$. Elle est très bien née puisqu’il s’agit de la famille d’Incanto Dream [2e du Prix du Cadran, Gr1]. Algoa a un yearling par Dr Fong qui doit passer en vente en octobre. Nous avons gardé Mambia car elle n’avait pas atteint son prix de réserve sur le ring. » Pascale Ménard est associée avec Raymond Luce, un propriétaire qui a connu de grandes joies avec Diyakalanie (Ashkalani), troisième du Prix de Diane (Gr1) 2007. La mère de Mambia, Algoa (Common Grounds), est une élève de Skymarc Farm. À 3ans, cette pouliche avait signé deux victoires et sept places en dix sorties sous l’entraîne- ment d’Henri-Alex Pantall. Algoa est une sœur d’Incanto Dream (Galileo), lauréat du Prix Maurice de Nieuil (Gr2) et deuxième du Prix du Cadran (Gr1), où il avait été battu d’une tête par Bannaby (Dyhim Diamond) en 2008. Algoa est aussi la sœur d’Atlando (Hernando) vainqueur du Prix de Boulogne (L) et troisième de la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3).