Prix du hamel (b): rostrum le solitaire

Autres informations / 09.08.2010

Prix du hamel (b): rostrum le solitaire

Lors de ses débuts, le 18 juin, Rostrum (Shamardal) avait été devant, gagnant en solitaire après s’être échappé avant le départ. Dimanche, il a adopté la même tactique, venant en tête au bout de la ligne d’en face et n’a jamais été rejoint ensuite. Cheval à belle action, Rostrum montre des progrès au fil de ses sorties et il a les moyens de réussir à un meilleur niveau encore. Pour sa deuxième sortie, à Maisons-Laffitte, il avait été battu. Mais c’était par arasin (Footstepsinthesand), un bon cheval qui a beaucoup plus d’expérience que lui. Pour la première fois associé à Rostrum, Pierre-Charles Boudot l’a conduit à la victoire et nous disait après la course : « Le cheval est bien parti et comme personne ne voulait aller devant, j’y suis allé. J’ai été au rythme de mon cheval qui a bien respiré dans le tournant avant d’être capable de remettre une nouvelle accélération. C’est un cheval courageux. » Concernant la piste en sable, Pierre-Charles Boudot nous disait qu’il la trouvait « tout de même moins souple qu’elle ne l’a parfois été. » Deuxième, le régulier Skates (Verglas) a connu son plus mauvais classement en sept sorties : une deuxième place ! Courageux jusqu’au bout, il a gardé ce qu’il faut sur le poteau pour résister à une véritable meute  de  poursuivants. Ils étaient quasiment quatre sur la même ligne et l’annonce de l’officialisation de l’arrivée à pris du temps. Concernant Skates, Christophe Soumillon, son jockey, pensait après la course que le cheval serait mieux avec un mors américain.

IL ÉTAIT DIFFICILE DE REVENIR DIMANCHE

Lorsqu’il fait un peu chaud, la P.S.F., qui est huilée, a   tendance à se liquéfier, devenant plus profonde. De ce fait, il est très difficile de revenir de l’arrière-garde, peu importe le rythme de course, lorsque les conditions climatiques sont les mêmes que dimanche. Rostrum a donc pris la bonne décision en allant devant, mais l’exemple le plus marquant de la journée a été la quatrième épreuve, le Prix de Pont-l'Évêque, support du Quinté +, où personne n’est revenu de l’arrière-garde.

EN PENSANT AU "JOCKEY CLUB"

Élevé par Frédéric Bianco, Rostrum a été acheté 350.000€ en août 2008 à Deauville par John Ferguson. Son pedigree est empreint de l’actualité du moment. Son père, Shamardal, auteur du triplé Poule d’Essai - "Jockey Club"– "St James’s" (Grs1) est le père de lope de Vega, lauréat de la Poule d’Essai et du "Jockey Club" cette année. Restée maiden en neuf sorties, En Public (Rainbow Quest), la mère de Rostrum, a produit de bons chevaux, comme Kindjhal (Ashkalani), gagnant de Listed et aussi deuxième du Prix d’Hédouville (Gr3). En Public a donné naissance à trois autres chevaux black type, mais aussi à acqua Verde (King’s Best), la mère d’Handsome devil (Footstepsinthesand), bon huitième du "Jockey Club" de Lope de Vega, après avoir terminé deuxième du Prix Greffulhe (Gr2). Après Rostrum, En Public a eu un mâle né en 2008 par Hurricane Run, lequel avait été battu dans le "Jockey Club" par…  Shamardal. Il a été vendu 520.000€ en août 2009 à Arqana.